Phases de vie au jardin – V

Ces essentiels moments et scènes de vie
que je passe…

Année 2022
Phases de vie I, II, III, IV, V
___________

Le visuel du dernier jour de février.

Une nouvelle page est à écrire. Elle prendra le chemin des précédentes, soit celle d’une année nouvelle passée au jardin et au potager. Depuis quelques jours, aux plus beaux de la semaine précédente, de volatiles compagnons ne s’y trompent pas – tourterelles sur le retour, mésanges alertes passant de banches en arbre encore dépourvus de feuilles actuellement. Voici un jardin renaissant !

Aussi, bien des Lunes y ont transitées depuis 2020, alors que j’écrivais quant à deux tourtereaux appliquant, eux aussi, les gestes barrière et consignes de distanciation réglementaires… Selon l’air du temps, se succédèrent bien des changements.

Chose certaine, Mars… et ça repart ! Ce sera d’ailleurs l’Équinoxe du printemps – le dimanche 20 mars, lequel prendra fin le 21 juin. Et puis, il faut bien se l’avouer, au moment où j’édite ce nouvel article, on se sent tous quasi printaniers. La météo, elle, accompagne nos désirs de nous mettre déjà au vert (en partie seulement !)

Bon Mars,
amis & visiteurs !

La « Violette » – Toute 1ère ambiance créée…

Que serait un jardin sans fleurs ? Déjà sorties aux premiers réchauffements de mars, d’adorables fleurettes nommées « Violettes ». Vous aimez aussi ? Bien souvent, dissimulées en ombrage qui participe à leur éclosion, ou bien sous un ramassis de feuillus les isolant des grands froids, elles renouvellent leur tendresse d’un année à un autre et généralement, en force et avec plus de densité. Ce sont aussi des sociales, puisqu’elles sortent en groupe. Remarquez-les ! En mars, en effet, la terre commence à se réchauffer, cela va être, chaque semaine davantage pour conduire le jardin aux portes du printemps officialisé.

La couleur violette m’est douce et agréable, elle se décline de moults attentions souvent chez moi, parfois jusqu’au « parme ». À l’œil, jusqu’aux papilles volontiers, j’aime ce rayon violet ! Alors que pour certains amis, c’est une couleur « éteinte voire morte. De fait, à chacun ses goûts, attendu qu’il s’agit des sens propres à chacun de nous 😉





Azalée, plante rustique

Rustique et aux fleurs caractéristiques en forme de joyeuses trompettes, évasées, je lui ai fait prendre l’air d’un 11 mars, d’un clément et doux après-midi. Posé sur la table, il apporte un brun de magie, non loin du printemps ! Dans sa palette de couleurs vives, Dame nature a réservé une place de choix à cette azalée qui s’en distingue par le nombre d’étamines de ses trompettes évasées et par des feuilles petites.

Court séjour d’intérieur

L’azalée est une magnifique plante qui se décline en nombreux coloris chatoyants. Seulement, il suffit d’une seule pluie, et parce que ses inflorescences sont fragiles, pour faire d’une jolie potée comme celle-ci quelque chose de pas des plus heureux.

Hier, après avoir faite la photo, je l’ai rentrée et mise prudemment en attente de jours meilleurs, dans une pièce aérée, éclairée, attendu que nous allons connaître un régime de pluies incessantes étendues su trois jours au moins…

Très jolie plante qui a aussi ses adeptes, elle est de la même famille que le Rhododendron qui réclame un sol acide siliceux, un PH entre 4,2 & 6,8, lorsqu’en pleine terre de bruyère.

Mars et les premiers émois printaniers

20/03.

Depuis ce dimanche qui augure l’Équinoxe, une nouvelle clématite est installée. Hâte de contempler ces premières étoiles bleutées ! Aussi, je n’ai pas épargné l’effort et est redoublée de vigilance, même, tant que les derniers froids annuels ne sont pas validés.

22/03.

Une continuité, avec la plantation d’un très joli rosier blanc (Rose Delbard), aux fleurs rassemblées en bouquets. Celles-ci se présentent comme celles d’une aubépine. Je vous en dirais davantage lorsque les premiers boutons seront éclos !

Entre deux, je prépare un grand bol de pralin pour un usage prochain, puis je continue.

Nous avons la « main verte »

Nous aimons, vivons entourés de dame Nature, qui nous le rend bien ! Je sors du jardinage. Ou plutôt, plus de 2 heures de plantations faites au jardin d’agrément. Au retour, je croise, en plusieurs endroits, une propagation de violettes qui se sont semées d’elles-mêmes, là où je ne m’y attendrais pas particulièrement. Quoi qu’il en soit, la tendre violette est d’ores et déjà la bienvenue !


Les fleurs du jardin
s’invitent à table !

24 & 25/03

Mi-Avril

Le partage se trouve publié ici !

Ces petits plats partagés au jardin,
qui nous ressemblent !

 Qui fait goûter aux plaisirs de Mai : du jardin en une recette fraîcheur



Puis, avant la première quinzaine de Mai arrivée,
tout le potager a été déplanter

Il fut nécessaire de matérialiser cette idée pour une aussi nécessaire et radicale transformation, avant labourage qui aura été suivie d’une réorganisation de fond en comble, elle aussi ! Rien ne fut simple, car il fallut déplanter un à un le moindre végétal de cette partie du potager, tout en enlevant, aussi, tout ce qui s’y trouvait jusque là…

Dans un premier temps, j’étends une bâche, cela va permettre de donner le temps de stockage. Puis, je procède ensuite au déplantage des fraisiers : ils seront mis en jauge dans une très grande coupelle à bac remplie d’eau. Cela, après avoir revisiter chaque fraisier, en supprimant préalablement les feuilles jaunies et vielles racines. Puis le tout recouvert d’un film plastique, en attendant leur replantation.

Coupelle installée sur un tabouret

Au tour
des plantes aromatiques

Ne voulant courir le risque de perdre le moindre aromatique qui s’était montré si généreux au potager, alors je pris les dispositions nécessaires, n’épargnant pas le moindre plant d’anticipation sur le travail à réaliser.

16 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Clavières dit :

    Un heureux mois aussi, Muriel !

    J’aime

  2. Fiona Bourges dit :

    Merci Muriel de nous faire découvrir au fil des saisons ton joli jardin. J’ai beaucoup aimée le jardin blanc, superbe ! Et maintenant que tu t’s lancée aussi dans le bricolage extérieur, super !

    Plein de bonnes choses pour tes plantations de clématites !!!!!

    J’aime

  3. Yasmine 36 dit :

    Chère Muriel, nous aimons arpenter votre jardin, très joli !
    Merci en tout, pour tous vos beaux partages sur vos blogs.

    Bonne journée.

    J’aime

  4. Lainart Josée dit :

    Magnifique sensation de votre jardin! Jolie impression que nous percevons directement. Merci beaucoup Muriel.

    J’aime

  5. Laurette dit :

    C’est tout joli, amie ! C’est vrai, en mars, de belles journées ensoleillées, commencent au coin du potager. Nous sommes sur le nettoyages des outils depuis deux jours et de toute façon comme tu le vois aussi, à Saint-Amand on est sous la pluie, alors nous avons trouvé une bonne occupation ce week-end. Bref, on prépare !

    Bises

    J’aime

  6. Loic Dumont 36000 dit :

    Bonjour.

    Peut-,on encore vraiment s’occuper de dictons ? Exemple celui-ci ,:

     » Le mois de mars sec et beau remplit caves et tonneaux « . Qu’en penser ?

    J’aime

  7. Janette58 dit :

    Bonjour Muriel

    Ce fut une belle surprise de découvrir tous vos articles à propos de votre passion du ardkinage et de votre jardin. Merci beaucoup 🌹

    J’aime

  8. Muriela dit :

    Bonjour, c’est bien sympathiques tout ce qui s’écrit de votre part.
    Grand merci !

    J’aime

  9. Cornette Julie dit :

    Vous avez un blog que je découvre hier et j’aime vraiment beaucoup. Je vais revenir souvent.

    Merci Murielz 🥰

    J’aime

  10. Marie-Amandine dit :

    Muriel, tu ne fais pas de potager cette année ?

    J’aime

    1. Muriela dit :

      tu ne fais pas de potager cette année ?

      Bonsoir, Marie-Amandine,

      Tu me sembles bien informée ! Après une bonne douche rafraichissante à l’instant, me voici au bureau, où je n’ai pas mis les mains de toute cette journée pour y clavarder. Comme hier, ce matin dès les 8 heures au jardin. La partie potager a été entièrement retirée depuis le we, pour agrandissement ( scénarie 3) et transformation intégrale. A celle-ci, est prévue, notamment la pose de claustras clôturants.

      Amenée à déplanter et replanter dans quelques vies antérieures et proches à celle-ci, je sais désormais pouvoir faire « renaître » ce que parfois je suis en obligation de bouger et transplanter ailleurs (Pluton en secteur VI trigone à Saturne en IX) : avis aux amis de la sphère Astro… /conseils Nature 😉

      Les claustras vont de ce fait participer à un gain de place au sol, attendu que vont y être fixées une série de jardinières en termes de balcons suspendus. De ce fait, libérer ce qui peut l’être au sol, qui se plait bien en culture pots & jardinières et faire place pour autres plantes légumières au sol. En revanche, j’agrandis d’1m un long rectangle réservé aromatiques. Je cherchais des étiquettes aromatiques ardoises, j’ai trouvé ! Les plants déplantés sont en attente en lieu frais _ certains autres dans le garage et quelques nouveaux en containers. Mais 3 planches de fraisiers ont été déplantées elles aussi, nettoyer et débarrassés d’herbes, racines épointées et puis, placés dans de grandes coupelles à pots (remplies d’eau). Rien à souffert et il faut savoir d’ailleurs, à leur propos, que les fraisiers font leurs racines en surface, et qu’ils peuvent être aisément déplantés et replantés. Naturellement en période de forte chaleurs comme actuellement, bien les ombrer et leur donner à boire et un paillage en attendant de les replanter. De même à la re-plantation. De la tourbe blonde est aussi prévue à leur replantation. Avec la météo attendue dans les jours à venir, les fraises ne manqueront pas de rougir.

      A bientôt, bonne soirée à tous !

      J’aime

  11. Gargilesse dit :

    Pour les herbes aromatiques, tu vas les replanter avec de la terre du potager?

    J’aime

  12. Muriela dit :

    Bien le bonjour Gargilesse, bienvenue visiteurs 😉 !

    Un peu moins au jardin ce week-end – Météo obligeante – un peu moins en cuisine mais davantage au bureau, je prends quelques minutes…

    tu vas les replanter avec de la terre du potager?

    Si la terre du potager a été amandée de nombreuses fois depuis ces 3 dernières années, s’agissant de quasiment replanter tout le potager depuis la semaine passée, j’ai pris soin de faire livrer à domicile :

    * 3 sacs (spécial plantes aromatiques) de 60 l pour 2 planches d’aromatiques (2,50 m /chacune & de chaque côté de l’allée centrale du potager
    * 5 sacs de 60 l Bio pour l’ensemble du potager
    * 8 sacs de 40 l – spécial petits fruitiers / 3casseilles / 6 framboisiers / 10 groseillers
    * 3 sacs de 60 l en Tourbe blonde /potager & plantes

    * 4 sacs de 20 l : semis et rempotage

    + 1 sac Delbard : pour la plantation d’1 rosier Rosier Dominique Loiseau®, 1 clématite, & arbre aux Papillons


    – 1 Perovskia
    – 3 roses trémières simples
    – 3 Astrances blanc/vert

    J’aime

  13. Richard et Claire Lebillant dit :

    Il est magnifique ce rosier banc aux belles étamines!!!!!!

    J’aime

    1. Pellevoisin 36 dit :

      Je pensais aussi en déroulant, superbe ce rosier.

      J’aime

  14. Léo dit :

    Bonjour tous. Après les incroyables températures dignes d’un plein été dans le centre val de loire et le berry, 30 °c mardi et hier, que faites vous pour protéger au maximum vos plantes, votre potager, et les plants de fleurs achetés dans les jardineries?

    Merci et bonne continuation

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s