©Berry Gourmand à la Carte

Découvrez

Bienvenue sur mon second blog ! Je ne crois pas au hasard. Il arrive parfois que ce hasard fasse non seulement bien les choses, il se manifeste en une certaine fidélité. Chaque jour, je suis heureuse de vous accueillir, tels des amis qui m’accompagnent pour ensemble passer de joyeux moments à partager.

Cette page vous invite à découvrir le Berry ou le redécouvrir, via l’escapade gourmande que je vous propose. À la carte, parce que c’est une présentation que j’ai choisi ainsi, pour qu’en arrivant sur la page d’accueil, vous disposiez d’articles aux illustrations format photo. Je suis très « photo », vous l’aurez remarqué. Une escapade qui vous propose de choisir aussi par les rubriques du blog. Promenons-nous !

Vous trouverez quelques idées pour 😉 succomber à la tentation et commettre sans aucune honte un petit pêché facile à pardonner, la gourmandise. Tout en vous faisant voyager, comme si vous vous trouviez en pleine 3D berrichonne, mais pas seulement. Je vous raconte la région en plusieurs épisodes car il y a beaucoup à dire… C’est parti !

Carte d’identité – Nom : BERRY

Départements : l’Indre (36) & le Cher (18)
Villes principales : Bourges, Vierzon, Châteauroux
Célébrités : Jean de Berry, Jacques Cœur (Bourges), Louis XI (Bourges), Talleyrand (Valençay), George Sand (Nohant), Alain Fournier (Epineuil-le-Fleuriel)
Sites Patrimoine : Cathédrale, Berry Roman, St-Jacques-de-Compostelle, Centre de la France, Canal de Berry,

Vin : Dénomination géographique Vins du Centre-Loire
Spécialités gastronomiques : Ici et


Escapade
« En Sologne »


La Sologne et ses horizons d’une mélancolique beauté, d’où naquit Alain Fournier, en la commune d‘Argent-sur-Sauldre. L’avez-vous lu aussi ? J’y reviens plus loin dans cette présentation. À qui relater comment l’écrivain s’exprimait dans Le Grand Meaulnes, pour décrire sa terre natale de Sologne. Et la belle Sologne accueille la ville de Vierzon relevant de la superficie d’une moyenne ville (comme Bourges), et ville traversée par le Canal de Berry. Pour vous situer la localisation du vignoble de Quincy, il descend plus bas sur la gauche, par rapport à Vierzon.

Puis c’est Nançay, avec le Pôle des étoiles, la station de radioastronomie et ses nombreuses antennes tournées vers l’écoute des univers lointains.

Nançay dans le cher à rejoint en novembre 2018 le réseau Fripon. Destiné à détecter la trajectoire des météores et lieux d’impact des météorites, ce réseau d’une centaine de caméras fish-eye et d’une vingtaine d’antennes radio est déployé en France et d’en d’autres pays

européens à l’initiative de l’Observatoire de Paris, du Muséum d’Histoire naturelle de Paris, de l’Université Paris-Sud, d’Aix Marseille Université et du CNRS.


« En Pays-Fort »

De teintes plutôt maronnées s’attachent au Pays-Fort, une contrée berrichonne éprise de sa rusticité (je vous montre à quel point bientôt), de ruralité, de traditions paysannes. En touts lieux où je suis allé, ce fut un ressenti tenace, le même constat à chaque fois : Henrichemont, Vailly-sur-Sauldre…

La région naturelle du Pays-Fort se situe légèrement au-dessus du Sancerrois, au nord du département du Cher. Au pays des Granges pyramidales, qui est un circuit touristique très parlant à propos d’images pittoresques et bien d’autres encore, que Berry Au Cœur de France propose de parcourir.


« En Sancerrois »

Sancerre
perchée sur son piton

Le panorama s’étend sur des kilomètres de vignes (ici clic)
Visuel photographié depuis la route de Bourges.

Perché sur son piton Sancerre, nid d’aigle surveillant le Val de Loire… Nous voici sur un site unique. Arrosé par la Loire ô combien pittoresque, le Sancerrois est d’abord une région de collines. À l’horizon, bien campée sur le piton, le vignoble de Sancerre est le plus haut du Berry, ainsi que le plus vaste. À perte de vue, il est, et une ancienne forteresse seigneuriale que vous distinguez en fond de visuel chapeaute celui-ci. Avant d’avoir l’âme à vocation touristique œnologique que nous connaissons aujourd’hui, Sancerre est une cité historique.

L’origine de la seigneurie est assez obscure. Nous avons seulement qu’au Xème siècle, le comté de Sancerre appartenait à la Maison de Champagne et que c’est vers cette époque que fut édifié le château-fort, au point culminant de la colline. Ci-contre, un visuel montrant les armories de la ville, je l’ai photographié il y a quelques années.

Depuis le plus lointain passé, les hommes se sont installés ici. D’abord, très certainement à cet endroit précis que nous distinguons, Saint-Thibault, port avancé de Saint-Satur en bordure de la Loire.

Gordona, château-Gordon, bientôt christianisée, prenant au IVe siècle, après la translation d’un certain martyr africain Saint-Satyrus, le nom de Sain-Satur, mais très tôt aussi, d’ès l’époque carolingienne un petit village à flanc de coteau, groupé autour de l’église de Saint-Romble (Saint-Romulus) qui fut nommé par déformation populaire du même mot, Saint-Cère, qui donna Sancerre. Voici pour l’étymologie de la ville.

Passons l’entrée de la commune par la poterne, puis remontons les rues étroites et ceinturées de demeures à touche-touche, pelotonnées autour de la forteresse. Faut dire qu’à l’époque où Sancerre se construisit, ne s’était pas prévu d’y faire passer la circulation que nous connaissons désormais.

Quoi qu’il en soit, ce va être une très jolie rencontre, assurément ! Des villages faisant la renommée du territoire, répondant au savoureux nom de Chavignol, et d’autres tels Bué, Ménétréol, Concressault qu’il faut absolument découvrir une fois sur place. De fait, une contrée où domine les verdoyants coteaux : un de ces paysages qui fit dire à Stendhal lors d’une des ses visite au pays : « Si Paris avait une montagne un peu élevé, notre littérature aurait été autrement pittoresque« . 

Quant à nos fameux fromages de chèvre, le Crottin de Chavignol notamment, qui n’est pas prêt à y succomber ? De même qu’aux vins du pays, issus des célèbres vignes d’une étendue de plus de 2 500 hectares.


« En Pays de Bourges »

J’en suis quasi certaine, vous aurez tout de suite penser à la cathédrale et sa crypte ! Ou bien le Palais Jacques Coeur. La capitale du Berry à bien d’autres trésors à vous dévoiler, avec Saint-Etienne. De jois espaces de verdure, tels sont le jardin de l’Archevêché, celui des Prés-Fichaux et puis son poumon vert incarné par les Marais, à quelques pas seulement du centre-ville.

« En Saint-Amandois & Coeur de France »

Nous sommes en région de bocages. La photo a été faite depuis les hauteurs du Saint-Amandois, alros que je tournais le dos depuis quelques minutes déjà, aux allées forestières de Meillant. Je ne sais pas si vous aurez remarqué sur ma photo (sensiblement sur la gauche) que dans le panorama s’y détache légèrement une pointe pyramidale couleur ardoise : il s’agit de la pyramide de Saint-Amand-Montrond, je vous la montre de bien plus près, ici. Aussi, comment ne pas vou dire quelques mots du Canal de Berry, à même cet article que je vous présente !


« Depuis Le Boischaut »

De ce côté aussi, c’est un paysage, une athmosphère de gourmandise, tantôt pour les yeux, tantôt pour les papilles. Car ici est le vignoble Aoc Châteaumeillant, mais pas uniquement. Châteaumeillant se situe sur une grande voie de communication allant vers Compostelle, aussi sur l’itinéraire Berry roman à vélo, conceptualisé par votre fidèle servante : tout le Berry Roman tracé et réalisé 100 % sur de la randonnée à vélo pour découvrir côté Patrimoine le Berry vu de ma selle d’abord (nombreux reportages 2011 – 2018 : Muriela) afin d’enchanter les randonneurs depuis leurs selles. Ces itinéraires que je traçais pour vous, sont tous à parcourir par rando-route. Bonne route !

L’origine de son nom est issue du latin « castrum » qui signifie « castel », « château » et de médio « du milieu », puis de « lan‘, c’est-à-dire « sanctuaire consacré ». À 35 km de Saint-Amand, et à 18 km de La Châtre. La ville est importante paroisse au XIIe siècle, laquelle sera imprégnée de nombreuses fondations religieuses.

« En Champagne berrichonne »

De vastes étendues céréalières villages vignobles, tels ceux de Preuilly, Reuilly et Quincy.
Preuilly est petit bourg placé sur la voie romaine qui relie Bourges à Tours. Non loin, une villa romaine répondant à la curieuse appellation de « Ville Perdue » fut construite ici. Ville perdue ? Peut-être, mais visiblement pas pour tout le monde ! Tout au moins, voici bien un village rural qui a su retrouver ses sens et pas seulement œnologiques. Quant au village de Quincy, il se décline en autant de randonnées à vélo possibles, qu’il y a de domaines vignerons à découvrir : ici et là.

C’est en Champagne berrichonne que se situe la cité historique d’Issoudun et le village jouxtant à celle-ci : Saint-Valentin (Indre).

« En Vallée Noire »

En fait, le Boischaut Sud et la Vallée Noire se trouvent liés, mais je voulais faire l’écrit distinct, car la Valée Noire est une contrée à part entière et pas des moindres ! C’est de cette jolie valée de l’Indre, que lécrivaine George Sand s’inspira pour y fixer la plupart de ses ouvres. Du Moulin d’Angibault à bien d’autres paysags qui l’inspirèrent, ainsi qu’une vie vécue sur cette terre du Berry à Nohant.

9 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Limosges Eric dit :

    Merci Muriel, je note, je note !!!!

    Très joli cadre pour nos vacances, cela donne envie d’y aller une semaine en juillet prochain. Nous sommes de Limoges, pas très loin donc.

    Encore un de vos beaux voyages en Berry 😍

    J'aime

  2. Jeanine dit :

    Notre potager a nous est loué aux grands villages. Muriel, si vous passez, n’hésitez pas. Dans notre cabanon de jardin, il y aura toujours de quoi vous faire goûter à notre cidre. Je vous mets en mail notre adresse.

    Bon courage et bon mois de mars 👏😋

    J'aime

  3. Marie-Hélène dit :

    Bonjour Muriel

    Merci pour ce très bel article sur Saint-Amand, on dirait en amont vers Leclerc.

    Bises à notre chère Saint Amandoise. Bravo pour ce joli blog 😋💓👏

    J'aime

  4. Jeanot18200 dit :

    Sur mon portable votre article rend magnifique. Au fond c’est la tour.

    Bonne fin de mois Muriel, au plaisir de lire votre blog 😍

    J'aime

  5. Julie dit :

    Chaque fois c’est beau à voir et délicieux Muriel. Merci d’enchanter nos pupilles.

    À bientôt de vous croiser 👍

    J'aime

  6. Maryse deladille dit :

    Oh merci à vous Muriel, très joli Saint Amand sur toutes vos photos.

    J'aime

  7. Thérèse dit :

    Magnifique Muriel !

    Merci pour tout ce que vous faites déjà. Bon courage et bonne rentrée de vacances.
    A très bientôt.

    J'aime

  8. Grazella dit :

    On voit mieux maintenant l’orientation que vous allez donner à votre site internet, Muriel.

    Ps: après avoir vu les deux images, j’ai une préférence qui montrait encore ce week-end l’image de l’autre carte.
    Bonne semaine à tous, bonne continuation, prenez soin de vous ⚘

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Bonsoir,

      Oui je comprends votre pensée. Bienvenue Graezella, bienvenue à tous !

      En vous lisant, je viens de changer. En fait, j’attends un retour de belles journées pour prendre quelques nouvelles photos. Il y aussi le fait que les illustrations bougent un peu depuis quelques temps, par rapport au articles thématiques : ainsi, j’ai changé la première image que j’ai mise, plus appropriée (depuis le 4ème thème en haut de la page d’accueil. Voilà pourquoi çà bouge un peu en ce moment 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s