Les Forestines à Bourges

À coup sûr, vous connaissez le délicieux bonbon fourré qui a sa maison !
Je veux parler de la vénérable Forestine berruyère. En mode « gourmande » sur Miam Berry, c’est un grand plaisir pour moi de partager avec vous ce petit coffret plaisir ramené de la Maison des Forestines.

Comme toutes les spécialités régionales, celles que nous connaissons ou pas, c’est toujours une véritable histoire de passion qui se décline autour d’elles. Un univers qui demande précision et technique. Le Berry n’est pas en reste selon l’art du sucre, via les Forestines qui font briller les yeux et ne sont jamais bien loin, lorsqu’il s’agit de faire plaisir et se faire plaisir !

Dans le cadre d’une visite matinale faite au magasin, très proche de notre patrimoine régional gustatif, je vous ai ramené quelques visuels ouvrant ce nouvel article publié sur mon blog.

L’histoire d’une gourmandise
du Berry

La savoureuse histoire provient du sympathique envoie de Mme I. Tavernier, après que je sois allé au magasin. Je lui adresse mon chaleureux remerciement.

N.B. M. FOREST était confiseur-liquoriste (et non pâtissier ou boulanger comme on peut le lire sur d’autres blogs) – M. Forest présente l’originalité de la naissance de la « Forestine » et son procédé innovant du bonbon fourré, dans le contexte de la confiserie du moment.

Confiseur de talent installé à Bourges sous le Second Empire, Georges Forest invente en 1878 le premier bonbon fourré, croquant et moëlleux à la fois, qu’il baptise « Forestines ».
Une « révolution de palais » en Confiserie ! Et un éclatant succès. En 1896 Georges Forest confie à Georges Tavernier son successeur, le précieux secret de fabrication des Forestines. Quatre ans plus tard, les Forestines reçoivent la médaille d’argent à l’Exposition Universelle de Paris puis la médaille d’or à l’Exposition Coloniale de 1931.

« on distillait soi-même les parfums originaux
dont on allait personnaliser ses créations « Maison »….  »
J’ai ajouter ce lien allant à l’article précédent.

Cliquez ci-dessus pour agrandir l’envoi de Mme I. Tavernier

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Anne-Marie dit :

    C’est délicieux ici, je connais, les Forestines qui font les petits cadeaux plaisirs à la famille.
    Merci Muriel d’avoir mis cela à l’honneur sur votre blog. Bonne continuation.

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Bonsoir Anne-Marie,

      Je partage tout à fait votre opinion. Et un premier, mis en bouche, appel le second, etc…
      Il m’a été envoyé par « Les Forestines » deux pièces jointes à ajoute à mon article.
      Je vais le faire cette semaine.

      J'aime

  2. Jacques dit :

    J’aime beaucoup, super ce blog du Berry 😍

    Les forestines sont succulentes, aux fêtes d’année plus, on aime retourner pour faire plaisir à la famille.

    Merci à vous Muriel, blogs et adresse notées.

    Aimé par 1 personne

  3. Xavier de Dun/Auron dit :

    Oh les délicieuses Forestines !

    Aimé par 1 personne

  4. Clermontoise et Joseph dit :

    Merci Muriel de tes sorties ‘ j’aime mon Berry et vous le partage ‘, c’est un sacrilège de voyager autant pour les plaisirs de la vie. D’accord, tu faits profiter de tes reportages créatifs délicieux ! On aimerait te voir plus souvent amie Saint-Amandoise.

    Bises de tes amis à Clermont-Ferrand.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s