La Mariane

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, sur chacune de mes visites dans une région, tout en découvrant leurs patrimoines quels qu’ils soient, je m’informe quant à l’identité même de leurs terroirs. Ceci afin d’en mieux connaître leurs histoires, leurs spécialités et autres gourmandises. Je m’y suis notamment beaucoup employée ces quatres dernières années, alors que je passais d’une région à une autre pour des études patrimoniales. Ainsi je découvrais les sols du Beaujolais, etc. …

La marianne me parait plus répandue en Bas-Berry qu’ailleurs.

Le Berry qui régale, cela vous dirait-il ? Après avoir proposé une savoureuse intention sous le nom de Madeleine, voici la « Mariane ». Aujourd’hui, une nouvelle recette publiée dans la rubrique de la cuisine berrichonne traditionnelle. Toutefois, légèrement revisitée par mes soins, avec de la sauge blanche fraîche du jardin et… le piment d’Espelette.

Je fais un petit saut dans le passé pour vous proposer une tarte rustique, que j’appris à connaître depuis la campagne indrienne : des saveurs s’y invitant à raison d’une fois par mois, entre fond de tarte et fromage frais du Berry.

  • Un fond de tarte fait maison via une pâte brisée (type de farine : pain de campagne).
  • Où pâte du commerce, vendue « prête à l’emploi ».
Image à cliquer

Ingrédients pour 4 personnes

Préparation garniture : 500 g de pommes-de-terre, Fromage blanc frais, 2 c. à s. de crème fraîche épaisse
1 jaune d’oeuf, avec/sans aromatique, sel, poivre du moulin, avec/sans Piment d’Espelette, gruyère râpé.

Une recette facile : comptez environ 20 mn de préparation et 30 mn de cuisson.

Dans une grande casserole, mettre cuire les pommes-de-terre. Celles-ci cuites, dans un récipient assez large, écraser à la fourchette.

Mélanger avec cette préparation formage frais et crême fraîche, afin d’obtenir une puré campagnarde, épaisse. Saler, poivrez.

À ce niveau, vous pouvez ajouter comme je le fis de la sauge blanche : 2 feuilles ciselées très finement, pour réhausser les saveurs entre elles.

Placer le moule contenant le fond de tarde, quelques minutes au réfrigérateur.
Sortir et verser la préparation sur la pâte. Terminer à la fourchette, ajouter piment d’Espelette (mon p’tit caprice) et sauge – ou non, selon votre convenance. Répartir un peu de gruyère tout autour et mettre au four 30 mn environ en suvrillant la cuisson.

Mes suggestions en accord avec cette succulente tarte : servir avrec de la doucette.
Et pour l’accord met & vin du terroir, notre « Châteaumeillant« , ou bien un Reuilly.

Je l’ai servie avec un Châteaumeillant

N’héistez pas à nous partager ci dessous en commentairtes, vos accords … 😉
et n’oubliez pas de vous en régaller !! A bientôt pour une autre recette berrichonne.

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Valerie dit :

    Je connais Muriel, merci de nous la proposer car supere bonne!

    J'aime

  2. Mathilda dit :

    La cuisine est un sujet qui nous rapprochent, amie 👍, bises !

    J'aime

  3. Grain2fantaisie dit :

    J’adorerais venir! Malheureusement, le Covid nous fait compté.

    A bientôt Muriel 😘

    J'aime

  4. Clovis dit :

    Un classique de chez nous , la Marianne mais moins connu je crois que le pâté aux pommes de terre.
    Merci Muriel de nous régaler 😋

    J'aime

Répondre à Grain2fantaisie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s