Invitation Exotique…

Pour ce petit goût d’ailleurs, en provenance de latitudes lointaines,
je propose dans cette catégorie une savoureuse découverte !

Aimez-vous aussi les fruits aux notes exotiques, gorgés de soleil et de vitamines ?
Pour nous faire rêver, le Lime ci-contre, provient du Brésil. Très parfumé, sa teneur en jus est supérieure à celle du citron jaune. Un jus concentré en périphérie de sa peau et c’est pourquoi je vous conseille de couper ce bel agrume dans le sens la longueur (entre le pédoncule et l’extérieur du fruit).Ces fruits appétissants proposés en salade pour accompagner une galette des Rois en plein cœur de l’hiver, par exemple. Ou comme rafraîchissement estival partagé à l’ombre de nos jardins et bien d’autres préparations encore…

Et quelle diversité !

epiphanie1

Le détail d’après ma photo

Quelque soit la saison, peut-on réellement se passer de l’orange ? Pas particulièrement agrume exotique, mais je tenais toutefois à la faire participer aux quelques lignes commençantes de cet article dédié, attendu qu’il n’y a pas plus fruit de Noël qu’évoque l’orange.


* le Kumquat : il provient de la province de Canton. Son nom chinois kin kü signifie littéralement « orange d’or ».

De l’espèce citrus, voilà un charmant petit agrume à la chair bien juteuse, qui n’est pas sans appeler celle de l’orange, ainsi qu’une saveur s’approchant de l’abricot comme note de fond. En saison estivale, ce sont des fleurs blanches et parfumées. On le consomme cru avec ou sans la peau, qui complètent agréablement la salade de fruits. Préparé, le Kumquat devient sirop ou confiture/marmelade. Peut également être confit est est parfait dans une salade de fruits exotiques.

Avec le « Pain Perdu« 

* La Carambole : originaire du Sri Lanka et des îles Moluques.

C’est une belle étoile, une fois coupée dans sa largeur. Je la cuisine à Noël ou bien la taille en portions pour décoration de plats. Un fruit exotique très rafraichissant

* Fruit de la Passion :

J’ai de fait testé pour vous les passiflores, l’estival passé, ayant laissé sur l’arcade les traces de son périple en une belle régalade telle que celle-ci, laissée murir jusqu’à son terme, élevée au Soleil. Au début de l’automne, je détache les premiers fruits, les plaçant d’abord au frais, puis à température ambiante ensuite. Coupés comme ci-dessous, les fruits révèlent un goût acidulé. J’avoue m’en délecter !

À consommer très frais, à la cuillère ou en salade de fruits, mais aussi pour accompagner quelques fruits d’un plateau de fromages, avec la figue, la noix, noisette, cranberry… 

Comestible : voir ses fruits en suspension de l’arcade potagère
N’est pas comestible, mais quelle sublime Passiflore !

Du latin passio, passion, et flo, fleur, la Passiflore et sa superbe architecture nous vient d’un lointain. Dune légende inscrite en 160, par un moine répondant au nom de Jacomo Bosio. Une Passiflore qui se voit fortement appuyée d’un imaginaire populaire qui, en elle, voit touts les préceptes de la Passion du Christ. Pourquoi ?


En confiture

Sur recette fromagère

« Aujourd’hui , monsieur, mettez-moi un beau fromage frais, c’est pour en remplir quelques figues que je vais chercher à l’étale des légumes et fruits bio, en fond du marché. Votre fromage va être agrémenté d’un Fruit de la Passion au doux nectar acidulé, coulé dessus pour finition de ma recette ». Quel délice, le Fruit de la Passion bien mûr !


*Noix de Coco : de Côte d’Ivoire.

Fraîche, exotique, savoureuse…
et respectueuse de l’environnement.

* Le Kaki : Fruit du plaqueminier, le kaki vient de loin, d’origine chinoise et japonaise.
Qu’il soi orange comme ici ou jaune, consommé mûr à souhait, sa chair est sublime,
aussi fondante qu’une tomate Rose de Berne – l’exotisme en plus. Son cousin Sharon,
lui, se consomme dur consomme un pomme.

Le Litchi : dont l’origine du nom est issu du mandarin lhizi, qui signifierait « quitter la branche ». 
Un goût explosif ! Une chair blanc nacré et translucide, est à la fois juteuse, croquante, sucrée, rafraichissante et très parfumée. On l’apprécie d’abord frais et nature, je l’accompagne aussi d’une viande, de brochettes de crevettes, d’un dessert, d’une pâtisserie.

Sous son écorce rugueuse, se cache une pulpe d’un blanc nacré, une chair croquante et sucrée, très rafraîchissante et qui révèle une exquise saveur de rose, de fraise et de raisin muscat. Je les choisis toujours bien rosés tirant sur le rouge, par contre, je fuis ceux à coque terne et craquelée.

Pomélo : originaire des latitudes de l’Asie du Sud, voici un pomelo généreux, puisqu’il se présente par une dizaine de circonférence de plus que le pomelo classique (jaune ou rose). On le trouve sur les étals dès octobre et jusqu’en février qui fait de bons desserts pour accompagner les crêpes par exemple. Le pomelos de Chine, c’est une forme qui n’est pas aussi ronde que celle du classique, et présente également une peau et une chair plus épaisses. Mais sa saveur sublime aussi les préparations de poissons, de crustacés, voire de viandes blanches.

Accompagnant une délicieuse recette

La mangue :

De ce voyage vers l’exotisme, de cette page construite et enrichie depuis l’ hiver 2019, alors que tout est froid, blanc en Berry côté météo, j’ai envie, de  privilégier ce fruit ô combien vitaminé et succulent. Faire le plein d’une nouvelle énergie, en coupant par sa moitié une mangue bien mûre.

mangue

De son noyau plat, je coupe deux côtés dans chaque moitié du fruit, en ciselant en diagonale d’un côté, puis de l’autre, et je retourne côté peau, pour donner l’aspect « hérisson ». Déguster ce beau fruit l’hiver, me rappelle les bonnes choses qui se produiront l’été, en accompagnement de plats, de desserts, de tartes… C’est surtout crue ou en dessert mixé ou salade de fruits que je la consomme. Ci-dessous, je l’ai cuite dans la poêle pour accompagner une viande blanche (veau) rehaussée très légèrement de piment d’Espelette.

Gingembre :

Je râpe cette racine fraîche et épicée pour aromatiser des plats.

Le gingembre connaît un véritable renouveau depuis une dizaine d’années. On l’utilise dans des plats dont sa pulpe relève fortement les arômes. Il a capacité à fournir les quantités journalières recommandées pour 9 éléments nutritifs jugés essentiels : vitamine C, provitamines A, vitamines B1, B2, B3, B9, calcium, fer et protéines.

gingembrea

À l’instar de l’ail, l’intensité de son arôme varie en fonction du moment où vous l’incorporez pendant la cuisson. Légère au début, sa saveur peut se révéler maximale s’i vous l’ajoutez en fin de cuisson.

 

*La chayotte

Éplucher et enlever le cœur au préalable.
J’en mets crue en salade ou cuite pour un gratin.

chayotte

 

*Ananas Victoria

De taille plus petite,
il se consomme comme les autres ananas,

mais son goût est plus sucré
et son cœur se mange.

ananasfrais



De gauche à droite la gourmandise des fruits de fête, coordonnée aux papillotes et autres pâtes de fruits de Noël. Papaye – Sharon – Kiwano. Puis le Lime en provenance du Brésil, très parfumé, dont la teneur en jus est supérieure à celle du citron jaune. Son jus est d’ailleurs concentré en périphérie de sa peau. Je le coupe dans le sens de sa longueur, soit entre le pédoncule et l’extérieur du fruit.

De gauche à droite : 2 Piments Antillais : servant à relever les plats en l’introduisant notamment en sauces et en fin de cuisson.

Kiwano

Tranché en deux, vous pouvez le consommer nature, tel le fruit de la passion, ou bien le consommer avec un peut peu de sucre (en salade de fruits), avec un fromage blanc (en dessert) ou préparé salé (comme légume), accompagnant une viande, etc.

Ramboutan du Vietnam

Mis à part son aspect extérieur, ne trouvez vous pas, aussi, qu’il a un caractère familier avec un certain litchi ? Ironie du sort, le petit fruit s’arrête à la caractéristique de ramboutan : d’une pulpe juteuse, parfumée, translucide (comme le litchi d’ailleurs).

À la différence du noyau du ramboutan qui de couleur crème, celui du litchi est noir. Mais le caractère de famille, il y en a quand même un peu, voire même beaucoup, une fois épluché. Lui aussi, est un fruit de la tradition de Noël. Et litchi et ramboutan sont tous les deux issus d’une même saveur, délicate.

Le ramboutan est tel un litchi chevelu, mais moins juteux. Il dégage un parfum sucré, semblable au goût du raisin.

De gauche à droite j’ai tranché les fruits pour vous montrer leur aspect intérieur…

Papaye : crue ou coupée en deux, débarrassée de ses graines noires et arrosée d’un filet de citron vert ou de porto, relèvera tous ses arômes.

Sharon : à l’inverse de son cousin le kaki (ci-dessus) qui se mange mûr, on le consomme comme une pomme.

Ci-dessous : Kiwano auquel j’ajoutais par verrine 1/2 cuil. ca de sucre vanillé – 1 étoile Carambole  et pain d’épices.

Fruits de fêtes s’invitant
fin d’année 2020

Il n’est pas toujours évident de se procurer ses jolis fruits gorgés de Soleil, de ce fait, chaque nouvelle trouvaille m’est un ravissement. Cette année, certains d’entre eux se sont traduits en salade de fruits aux nouvelles saveurs que je ne connaissaient pas encore.

Combava

Le fruit se présente comme un citron miniature, au parfum assez musqué. C’est un ancien agrume, d’une saveur gustative qui ne m’est pas vraiment inconnu, rencontré dans une vie antérieure lors d’un voyage d’une quinzaine de jour en Malaisie. Et par le fuit du hasard, voici que je le retrouve et l’associe en bonne compagnie via une salade de kiwi, pitaya, fruit de la passion, banane plantain. Juste délicieux !

Le combava qui ressemble à première vue à un cerveau, est gorgé d’huiles essentielles

Nashi

Vous pensiez une poire coupée par sa moitié ?
D’aspect semblable, aussi juteux que la poire, et d’une chair plus ferme.

Le nashi accompagnant une poêlée de marrons assortie de carambole.
Un reste de fruits hors salades, composant une assiette saveurs associée au
déjeuner
du 2° jour 2021.


Pitaya ou « Pit » pour les intimes 😉

Magnifique variété ! Surprise toutefois lorsque je l’ai ouverte, car je pensais que son cœur allait être blanc et non rose profond, sanguin comme ci-dessus. Quoi qu’il en soit, j’ai eu quand même la chance de la trouver, il n’y en av ait qu’une seule. Au goût, c’est cependant assez fade, souvent mise en salade de fruits, ce que je fis d’ailleurs. Elle se nomme aussi « Fruit du dragon », en provenance du Mexique. Le fruit du dragon sanguin (ci-dessus) serait le plus goûteux des trois espèces (selon Wikipédia).


Grenade

Quel délicieux fuit gorgé de Soleil et de vitamine C ! La Grenade coupée par la moitié pour extraire les grains rouges de son enveloppe, qui colore le jus de ce dessert exquis. Lorsque j’aurais davantage de temps, je publierais en attaché la symbolique de la grenade que l’on observe parfois, sculptée sur les corbeilles des chapiteaux des églises.

Corbeille de Noël fruitée de saveurs


Cédratier
Main de Bouddha

Quelle singularité ! De retour chaque année à la période de Noël, aiguisant notre curiosité, s’invitant à bien des gourmandises très parfumées, via un arôme très caractéristique.

Il s’agit d’une variété de cédrats, espèce de la famille rustique. Cet opulent agrume de forme ovale qu’il est, a pour particularité insolite de croître sur arbres aux longues branches épineuses et aux feuilles allongées d’une quinzaine de centimètres. L’arbre cédratier fleurit et parfume le printemps, faisant éclore des fleurs blanches de grappe en grappe, puis cet agrume divisé en sections.

Aucun jus ne s’en dégage, alors qu’il fait le bonheur d’accompagner certains plats comme les poissons, ainsi que les préparations de pâtisseries et de marmelades.

Banane Rose

Pas encore détaché de l’arbre, son fruit qui trouve son origine aux Antilles n’est que pure merveille !!

Ci-dessus, la banane rose, une fois la peau retirée, avait une teinte légèrement orangée. Du Noël 2021, je fis sa connaissance et de retour au domicile, j’ai voulu bien sûr tester sa saveur. En fait, plus son écorce brunie et prend cette couleur foncée, plus la banane est mure. Vous le voyez, elle se présente plus petite que la classique, mais sa saveur est nettement plus délicate et sucrée. Une délicieuse Banana Split avec ? Pourquoi pas !

Bien entendu, il s’agit de jus de Carambole (non pas de Cardamome). Voilà, quand on veut voir partout les étoiles 😉

Kumquats et gombo se partagent le plateau.


Le gombo, je ne connaissais pas. Jusqu’à ce que mes yeux se portent dessus lors d’une balade début décembre. Leçon de chose : après l’avoir fendu en deux tel une gousse de vanille, je découvrais une nervure de plein de petites graines, telles celles d’un piment. En fait, ce fruit est similaire à l’hibiscus, originaire d’un pays tropical, d’Inde ou d’Afrique. Ce fruit allongé entre dans la réalisation de plats typiques, alternativement légume et condiment.

Se désagrégeant assez vite, je n’ai hélas pas eu le temps suffisant pour le cuisiner. Sa peau est fragile et il faut le consommer assez rapidement une fois de retour en cuisine.

Côté « graines » évoquées ci-dessus

Physalis

Issu de Colombie, le physalis ci-dessous se présente tel un bijou dans son écrin. Il est sucré, acidulé et sa chair, fondante, se savoure principalement crue, en dessert. Parfois, je le croque comme une tomate-cerise à l’apéritif, ou m’en sert pour accompagner certains plat salés accompagnant des plats de poissons, ou le canard, ces alternatives de choix sont d’ailleurs délicieuses ! J’en mis quelques-unes dans cette coupelle Saint-Jacques, illustrant mes propos.

15 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Julius dit :

    Merci pour ce bon article Muriel !

    Aimé par 1 personne

  2. Valérie dit :

    La mangue est un fruit délicieux! Parfumé, sucré et charnu, venu des pays chauds. Mais on remarque que la mangue est souvent vendu bien avant d’être mûre.

    C’est le must et je la cuisine salée ou sucrée.

    J’aime

  3. Brigitte dit :

    Merci Muriel pour cet excellent article!

    Je ne faisais pas de différence entre citron vert et ce que vous indiquez comme  » lime  » et à présent oui, avec ces fruits présentés pour les fêtes.
    Merci 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Ludo-Vic 36 dit :

    Avec le piment antillais, j’ai cru que nous aurions droit à celui d’espelette chère amie !

    J’aime

  5. Raphaël dit :

    J’adore tout Muriel 😋⚘

    J’aime

  6. Martine dit :

    Il y a des fruits qui me sont inconnus Muriel.
    Par exemple le kiwano, quel goût cela a.

    Merci pour votre réponse.

    J’aime

  7. Un fan 🙏 dit :

    Je raffole de ces merveilleux fruits de fêtes mais à Ineuil on ne touve pas.

    Gros bis Muriel

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Merci, fan bienheureux 😉

      Les recettes que je vais faire cette semaine, et d’autres fruits de fêtes entant dans leurs compositions et quelques photos que je vais faire avant de les faire entrer en scène.

      A suivre ces délices : dans l’article bientôt.

      J’aime

  8. Javotte dit :

    Muriel, tu penses au figuier que tu as planté en 2020 et qui as donné l’année de plantation 4 figues?

    J’aime

  9. Marie-Amandine dit :

    C’est la saison donc profitons 😃

    J’aime

  10. Val de Marne dit :

    Bon Noël Muriel!

    Je ne connais pas certains fruits de vos photos qui me permettent de voir des inconnus pour moi. Merci😊

    Je connais : la papaye – litchi – grenade !
    Bonnes fêtes de Noël !

    J’aime

  11. Léonie dit :

    C’est un superbe article, Muriel! Merci beaucoup pour outre Miam Berry 😋👌

    J’aime

  12. Sacha 18000 dit :

    On a la chance d’avoir possibilité de fruits sue notre sol français et on complete en effet par des fruits venant d’outre-mer et d’Asie. Pour les précédents, on en trouve plus facilement cultivables en pots, ce que nous avions pas avant. Surtout parmi les agrumes.

    Pour ma part j’aime beaucoup la mangue, la carambole.

    J’aime

  13. Villegenon dit :

    Mangue, grenade, fruit de la passion, carambole, j’adore ! Je ne cuisine pourtant que la mangue, Muriel.

    J’aime

  14. Chantal dit :

    Ces beaux fruits qui me donnent envie et qui sont intéressants à connaître avec les légendes que tu joins en explications. Moi qui n’écrit pas de blog, je passe à côté de pas mal d’entre eux, ce doit être délicieux en effet!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s