Au four et au jardin

Quand il est revenu
le temps des cerises

… Et autres dodus et charnus Burlats.
Du miam que nous aimons !
 

On est venu m’apporter un panier de cerises fraîchement cueillies, d’une surprise toute aussi joyeusement accueillie. J’ai vite pensé  à un goûter d’amis, qui m’accompagnaient  aux préparatifs du brunch que j’organisais, le lundi de Pentecôte 2018 à Éguzon  – 23 personnes se sont retrouvées au premier brunch saisonnier. Que du bonheur !

C’était le premier clafoutis partagé au jardin. Un clafoutis est bien meilleur lorsqu’il est partagé (avec ou sans noyaux), morceaux choisis sur le convivial.

L’accord avec le rosé n’est pas obligé bien sûr ! Mais la question a été posée. À cause de la mauvaise récolte 2017 qui risque bien de marquer la France d’une pénurie de rosé.

Ce jour là, il s’est invité à notre table. Pour résumer ce + de 16, ce goûter, je dis PLAISIR. 

Je vous propose la recette, facile de réalisation et qui a été énormément appréciée chez moi.

  • 600 g de cerises
  • 40 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 20 cl de lait
  • 60 g de sucre vanillé
  • 1 pincée de fleur de sel

IMAGE3

IMAGE2

1. Commence par préchauffer le four à 210° C – thermostat 7.
Passer rapidement sous un filet d’eau fraîche les cerises. Enlever ou non les noyaux ( j’ai pris l’habitude de les enlever).

2. Faire fondre dans une casserole les 40 g de beurre.
Puis dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, le sachet de sucre vanillé puis le sel.
Un à un on met le œufs entiers que l’on incorpore puis le lait par petites quantités et on mélange bien, jusqu’à obtenir une pâte homogène et à laquelle on ajoute le lait.

3. Beurrer généreusement le  moule ou un plat. Y placer les cerises et couler dessus la pâte.
Mettre au four pendant 10 mn environ, sur 210° C, puis 20 mn à 180° C.

CUIT

Généralement, je saupoudre de sucre glace,
j’ai eu un peu la main lourde, avec le cristallisé.

Par contre, je tiens à la recette plus de cerises 
que de pâte 😉 ! 

Cuit à point, je l’ai laissé doucement tiédir avant de le découper et le servir préalablement saupoudré de sucre et directement servit dans l’assiette. 

IMAGE4

C’est là que cela devient très intéressant !
Puis, met sucré accompagné d’un Valençay Rosé.

20180519_162215

Et vous, quels sont vos petits trucs côté clafoutis ?

Avez-vous la chance d’avoir un cerisier, de cueillir et cuisiner (ou non) ?
En achetez-vous pour de succulents clafoutis en perspective,
comment les trouvez vous ?

______________

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Adrien en Val d'Aubois dit :

    Bonjour Muriela.

    Délicieuse table et que de plaisir au four et au jardin, je fonds littéralement pour ce clafoutis généreux.
    Même d’avoir proposer une crème en accompagnement, à tester d’urgence !

    J'aime

  2. Isabelle dit :

    Bonne idée, surtout que les merles ont la bouche fine pour goûter aux burlats avant que le jardinier te les apportent !
    Ha ha ha !

    Gros bisous Muriel de notre part. Hâte de te retrouver au café, après ton week-end dans la Sarthe.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s