Vous reprendrez-bien un peu de fromage ?

Dis-moi ce que tu aimes, je te dirais qui tu es !
En fait, ce n’est que petite formule, car en réalité, on ne peut vraiment faire sienne celle-ci, quand sont partagés goûts et couleurs du patrimoine fromager.


Faisant suite aux achats qui pour sûr allaient régaler les amis, j’organisais une matinée de dégustation fromages. Mon choix n’est pas anodin : sur le plateau, une sélection de fromages fermiers : l’immanquable Crottin de Chavignol, le Pouligny-St-Pierre, le Grand Sarzais, ainsi qu’une belle découverte, le Grand Charollais issu du terroir localisé entre Charolles et Montceau-les-Mines.

Nous étions quatre et ce plateau n’a demandé presque pas de préparation, si ce n’est celle d’1/2 tour de bouillon pour des coings cuits en casserole et préparés en une savoureuse gelée (voir ma recette publiée), accompagnant l’heureux jambon de Bayonne et les fromages aux saveurs variées. Juste aussi, fendu à la toute dernière minute (pour ne pas qu’elle s’assèche) la pulpe du fruit de la passion, bien qu’avec le fromage, il soit fantaisiste d’apporter de l’acidité supplémentaire.

Le Crottin de Chavignol

AOP : l’appellation d’origine protégée est un label officiel européen qui garantit l’origine, les caractéristiques et le savoir-faire d’un fromage. Il a remplacé peu à peu le label AOC (appellation d’origine contrôlée.


Par la D 955 et presque 49 km au-dessus de Bourges est situé le village de Chavignol qui produit dans ses alentours le savoureux petit crottin de chèvre au lait cru, à la croûte crémeuse et moelleuse. Celui-ci contre a un goût plus rustique, il a séché petit à petit et de fait, un fromage plus sec.


Le fromage faisant la renommée du Sancerrois et la fierté du Berry, il se sert en apéro, se cuisine tant froid que chaud de l’entrée au dessert. Avis aux amis de Miam Berry et aux amateurs de ce petit fromage de chèvre de caractère.

Vous connaissez ?
N’hésitez pas dans les commentaires


Le Pouligny-Saint-Pierre

Une pyramide caprine
plus haute que celle du Valençay

57 km distancent entre elles la ville de Châteauroux et la commune de Pouligny-Saint-Pierre, dans le département de l’Indre. Il est produit au cœur du PNR de la Brenne, « le pays des mille étangs ».

Ici, de climat assez chaud et sec, une contrée de landes et bois clairs sont favorables à l’élevage de chèvres de race alpine : saanen et poitevine.

Le saviez vous ?
La forme pyramidale du fromage du Pouligny-Saint-Pierre serait inspirée du clocher de l’église du village. Le lait de chèvre est mis à cailler, par adjonction d’une faible quantité de présure : pendant 18h minimum. Et c’est la coagulation lente qui permet d’obtenir un mélange homogène et ferme à la fois. Afin qu’il se brise le moins possible, le caillé est moulé à la louche et puis 24 h d’égouttage. Salé après démoulage, 3 jours de mise au séchage, avant de regagner le hâloir pour continuer l’finage – minimum de 10 jours en cave fraîche et ventilée.

Le Sarzay

Pour beaucoup de personnes encore, le fromage de chèvre est ce petit crottin, plutôt sec, présenté rassit avec d’autres fromages plus frais et moelleux. En vérité, il se décline multiple, le fromage de chèvre, doux et parfumé, plus rustique et sec selon les goûts et les papilles de chacun.
Et puis comme je le mentionne au début de l’article, le fromage de chèvre est u n véritable plaisir à cuisiner et de bien des façons !

Celui-ci n’est pas n’est pas une AOP.
C’est toutefois un fromage fermier issu de la chevrière du Grand Sarzay, faisant élevage de chèvre et produit des fromages.

Au moment de la rédaction de mon article, je n’ai pas assez d’informations pour évoquer davantage ce fromage fermier, mais ce sera fait d’ici quelques jours, je rouvrirais alors l’article.

Une belle découverte

Pourquoi ne pas l’inviter à la table des bons Berrichons, cette AOP (depuis 2014) ? Curieux de nature en Epicure -oui, ce fut d’abord une certaine
curiosité le sélectionner – je fus séduite par son aspect cylindrique, jamais plus encore, il nous fallait goûter celui-ci.


D’un même pain pour accompagner les fromages, sorti d’une boulangerie, je demandais un pain le plus « cuit » possible (côte très brune encore visite sur la photo) et d’une bonne qualité gustative également. Vive nos boulangers qui se lèvent si tôt pour satisfaire nos papilles. Mais revenons à vous décrire ce caprin Charollais.

Vraiment, de bons fromages
chez un bon fromager

Fabriqué dans la région du Charolais, depuis le XVIe s., en complément de l’élevage des charolaises (vaches) à cette belle robe crémeuse et que j’aime tant photographier depuis la magnifique Val de Germigny (pour une autre histoire locale, celle-ci). Alors que la chèvre se contente de la nourriture des haies et des bocages et prairies, à cette époque. Était donc fabriqué le traditionnel gros fromage avec du lait de chèvre.


Lait qui pouvait parfois être mélangé au surplus du lait de vache. Afin de les garder plus longtemps, ils étaient mis à sécher dans des cages à fromage qui se nommaient « tsézires » ou « chazières ». Il serait très sûrement intéressant et à la fois informatif côté patrimoine fromager, d’aller jusqu’à la racine de ces noms.

Le Charolais est obtenu à parti du lait caillé, de type lactique. Un fromage ensuite moulé puis égoutté pendant 48 h et c’est ensuite au sel sec qu’il est salé, cela après sa phase de ressuyage. Et, affiné sur claie, en cave pour environ une quinzaine de jours, une période pendant laquelle il va être retourné à deux reprises. Amateurs que nous sommes, on s’est dit que nous avons bien fait de le déguster avec de la gelée de coing (d’abord parce que fruit de saison), mais aussi, du miel, du chocolat ou de la confiture font amis-amis avec le Charolais. Je vais mettre en ligne d’ici peu la recette de gelée de coing.

Aux saveurs de crème et arômes végétaux (herbe, foin), mais celui que nous avons ramené de la crèmerie, très sec, nous lui avons trouvé plutôt des arômes de sous-bois et de champignon. Et pour l’odeur-nez, ce fut plutôt un parfum de cave et arômes de fruit sec comme la noisette, par exemple. Je n’ai pas été au-delà ce cette petite analyse, lors de cette première découverte faite récemment.

Moins en accord avec le jambon de Bayonne, mais parfait pour la dégustation de fromages de chèvre : un bon vin blanc sec par exemple. Là aussi, il s’agit de laisser libre cours à votre inspiration 😉

Soyez gourmands ! Savourez le Berry et + si affinités.
Où trouver cette bonne adresse ?

36 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Julienne dit :

    Tu aimes le fromage ma Mumu ! on en trouve du bon à Issoudun.
    De grands bis, viens quand tu peux nous rendre visite !

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Oui, j’aime en effet et dans sa diversité, si je peux me passer aisément d’un dessert, je me refuse rarement une petite part de fromage. Qui plus est lorsque ledit fromage fleure bon notre terroir, là, je suis aux Anges !

      J’aime

  2. Jocelyne dit :

    Quel délice un plateau de fromages comme celui-ci, Muriel. Je vois que vous avez servit du vin blanc, nous on préfère le vin rouge avec du fromage, bien que je crois que c’est vous qui avez raison pour le vin blanc.

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Je dois dire que les amis s’en sont aussi délectés, de ce qui fleure bon notre terroir, et + quand affinités !

      J’aime

  3. Valériane BILLY 23 dit :

    Quoi de plus gourmand et réconfortant que des fromages de chèvre, on adore aussi !!!!!

    J’aime

  4. Sophie Langlois dit :

    Merci pour cette appétissante préparation qui a du prendre un peu de temps qand même pour tout bien placer dans le plateau 😉

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Petite préparation préalable, c’et juste de le souligner Sophie ;), lorsque tu vas faire goûter de la gelée de coings maison qui plus est !

      J’aime

  5. Lucas MULLER dit :

    Bonsoir Muriela, pouvez-vous nous partager la recette de la gelée de coing avant ce wee kend s’il vous plait ?
    Merci

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Excusez Lucas, léger décalage de la publication de la recette, un peu en dehors des clous ce we 😉
      Mais publiée à présent, que vous aurez tout loisir à venir consulter et imprimer au besoin.

      J’aime

  6. Caroline dit :

    Super, votre blog Miam Berry,
    Merci!

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Merci Caroline.

      J’aime

  7. Solange dit :

    Moi je fais attention avec le fromage, tous qu’ils contiennent toujours trop de sel à mon goût, Aop ou supermarchés.

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Dommage Solange, car ce n’est pas toujours le cas.

      J’aime

  8. Sofiane dit :

    Salés c’est évidant, et encore trop d’emballage, même en papier alimentaire des fromages des crèmeries.

    J’aime

  9. Baptiste Corbin 57 dit :

    Un joli plateau gourmand, bien coloré, mais qu’est-ce que les fleurs rouges que vous avez ?

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Les fleurs de sauges encore en fleurs buissonnantes actuellement dans le potager, alors que nous sommes à la deuxième quinzaine de novembre.

      J’aime

  10. Chantal dit :

    Je ne connaissais pas moi non plus le fromage de charollais, merci.

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Un fromage absolument délicieux et de caractère qu’il faut goûter !

      J’aime

  11. Sénanque-JC dit :

    Je partirais bien en Berry pour ses fromages ! Merci pour ce très bel article Miam Berry. Les Berrichons auront toujours cette chance découvrir plus du terroir sur ce sympathique site, comme de ne pas passer à côté des gourmandises de Muriela.

    Merci, à bientôt

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Ne serait-ce que pour le plaisir d’offrir, j’aime bien réaliser ces petites choses qui ne souffrent aucune prétention de publications. Simplement par pure gourmandise d’abord suivie chaque fois de partages conviviaux.

      J’aime

  12. Jean-Marie JOUDIER dit :

    Parmi les quatre fromages, quel est celui qui a la texture la plus onctueuse?

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Jean-Marie, merci pour ta question, 😉 En fait, les fromages ci-dessus proposés étaient assez mâtures, donc pas vraiment onctueux mais plutôt secs (limite).

      J’aime

  13. Bernadette dit :

    C’est bien parce que vous privilégiez la fraîcheur des fromages, aux fromages que m’on trouverait en boîte genre caprices des dieux etc

    J’aime

  14. Gargilesse dit :

    Rhoo lala, voilà de bien jolis fromages qui font honneur aux saveurs du Berry. En tout cas, je les imagine bien gourmands avec cette gelée de coing et du jambon de Bayonne (ramené de tes vacances de cet été ?).
    Merci pour ce régal 🙂 Bonne soirée.

    J’aime

  15. Reginad dit :

    Alors ça, ce plateau est pour de francs gourmets , Muriela 🥰😋🤶🍷

    J’aime

  16. Jean-Marie dit :

    Comme toi Muriel, j’aime bien la mascotte présente sur tes partages fromages, amusant !
    Bises du bocage à fromage !!!!!

    J’aime

  17. Christine dit :

    Une petite faim en effet amie, après avoir reluqué les fromages du Berry 😁🙏

    J’aime

  18. Lorette dit :

    C’est st bien bon tout cela Muriel !

    J’aime

  19. Louna dit :

    Dame nature est généreuse.

    J’aime

  20. Nanon dit :

    Un très appétissant plateau repas en effet, Meri Muriel pour vos nombreux et délicieux partages de terroir!
    Votre blog que je découvre et que j’apprécie déjà beaucoup. Bonne soirée à Saint- Amand-Montrond.

    J’aime

  21. Germanie dit :

    Fan des choses raffinées vous êtes sûrement Muriel.
    Super, bonne journée.

    J’aime

  22. Lounette et Francis dit :

    On en craque pour ses excellents fromages Muriel, merci beaucoup pour tes partages du pays ! A continuer en 2023 ce qui nous plait beaucoup : ta sensibilisation et tes belles inspirations au terroir du Berry.

    Amitiés d’ssoudun et de Argenton sur Creuse,
    Lounette et Francis

    J’aime

  23. Morogues dit :

    J’ai une question pour le fromage charolais, je vois qu’il y a de la moisissure dessus.

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Bonsoir 😉

      Au contraire, des colonies de moisissures bleues, encore que pas trop sur ce Charolais, c’est un signe d’affinage.
      Bonne soirée à Morogues, au plaisir !

      J’aime

  24. CHEVERNY dit :

    Originale votre présentation des fromages pour la plupart de votre région!
    Cette majesté de souris en tutu à due se régaler aussi.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s