Dos de Lieu noir et sa purée de pois cassés

Chers amis lecteurs, avez-vous vu passer janvier ? Nous non !

Dans ma boule de cristal ramenée de Karlovy Vary, ville thermale de la région de la Bohême (République Tchèque), je relevais hier au soir que février pouvait se présenter assez éreintant pour tout amateur produisant de délicieuses recettes au cours de cette période la plus courte de l’année. D’abord arrive à grandes et joyeuses enjambées la Chandeleur party, le 2, suivie du nouvel An Chinois le 12 (Buffle de Métal), puis le 14 venu, avec la fête de tous les amoureux de France et de Navarre, via la Saint-Valentin. Et après ?

Pour ce qui me concerne, l’arrivée d’un couple de Compostellans à déjeuner, qui filmeront leur camino sur les berges du Canal de Berry, puis regagneront plus haut, jusqu’au Pays de George Sand dans la seconde quinzaine. Alors me voici dans l’introspection depuis une bonne semaine déjà, si heureuse de les accueillir !

Au déjeuner de ce vendredi 29 : une belle pièce de dos de lieu noir pour deux personnes, cuite à la poêle d’un seul tenant. L’équivalent de deux poignées de petits pois du potager de la saison dernière, décongelés, puits cuits et passés au moulin à légumes pour accompagner le jour du poisson.

Ingrédients pour 2

  • Une belle part de lieu noir
  • Huile d’olive vierge
  • 1 citron
  • 2 c. à s de farine
  • persil, sel, poivre du moulin

Grenade et purée de pois cassés se sont ajoutés parce que j’avais, mais tout-à-fait facultatifs, pour une petite touche déco comme ici, ou bien dans une salade de fruits ailleurs, donnant couleur.

Le poisson est mis à température ambiante avant d’être prêt à cuire. Après avoir nettoyé sous l’eau fraîche quelques secondes, puis bien essuyé au sopalin, il est fariné de part et d’autres pour être cuit à la poêle et avec un filet d’huile d’olive. Le temps de cuisson est proportionnel à la taille et l’épaisseur du lieu. L’huile est d’abord chauffée à feu vif pour bien saisir chaque face (à bien dorer) l’une et l’autre, environ 6 mn, après les avoir saler et poivrer.

Lorsqu’elles sont prêtes, les dresser délicatement dans un plat de service ou assiettes. Puis les agrémenter avec ce que vous aurez prévu. J’ai mis quelques pluches de persil dessus, des demi-rondelles de citron et quelques grains de grenade. Tenir au chaud le temps de servir. Accompagné par exemple de pommes-de-terre rissolées ou autre. Le lieu noir à une chair savoureuse, c’est aussi un poisson bon marché.

Note : Si comme moi vous sortez les petits pois crus de votre congélateur, les préparer en purée avec une pomme-de-terre moyenne coupée en morceaux. Assaisonner et passer au moulin à légumes. Affiner selon la consistance voulue, avec un peu de lait chaud et une noisette de beurre. Je terminer avec un peu de persil dessus.

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Clarinette dit :

    Bonjour, Je découvre votre blog et cela me donne faim! Je n’arrive pas à laisser de commentaires sur votre blog tourisme mais je voulais vous féliciter pour vos photographies et celles gourmandes et vos recettes sur celui ci.

    J'aime

  2. Marie-Amandine dit :

    On aime beaucoup aussi Muriel.
    Tien, demain c’est marché, mon homme irait bien voir. Tout cela donne franchement de belles envies !

    Plein de bises 💋

    J'aime

  3. Julien Chevel dit :

    Il devient top votre blog Miam Berry, bravo !

    J'aime

  4. Grand Tertre dit :

    😋 Au top ta recette de poisson, Mumu!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s