Il a tout pour plaire !

C’est une excellente idée, le vin chaud de Noël maison ! Il en est toujours proposé sur les marchés festifs que nous parcourons à cette période.

Plusieurs articles comme celui-ci, y compris mes Vœux pour l’année nouvelle, ont été programmés hier, dernière journée avant de voyager pour aller passer les fêtes de Noël, absente du Berry, lorsque vous parcourrez les nouveaux articles (entre le 22 Déc. et…)

Le vin chaud de Noël est très facile et rapidement réalisable, qui plus est bon marché. C’est l’une des boissons festives et accueillantes que nous aimons préparer, qui met dans l’Esprit de Noël : la bonne odeur d’orange (bio) qui rappelle les parfums de notre enfance, la cannelle, l’anis étoilé et le purificateur clou de girofle… 

Il se prépare pour être généralement dégusté aussitôt, c’est là toute sa fraîcheur d’épices (si je puis dire comme çà) assurée ! Vous pouvez accompagner votre vin chaud de biscuits aux épices, de petits sablés, du pain d’épices bien sûr, ainsi que petits chocolats ou confiseries. Il n’y a que l’embarras du choix… Chez moi, toutes ces savoureuses gourmandises partent très vite, trop vite même !!!!

 

VINCHAUDBERRICHONMAISONMB

Oups !

Une lettre a été inversée… Amis et amies, n’allez pas penser que la Berrichonne en cuisine est… Trouvez le mot qui convient le mieux à ce genre de situation ! 

_________

24210393_1165601430239503_687100284324060455_o

Il vous faut…

  • Il de vin rouge : ici, de l’Abbaye de Valmagne (Marché Monastique à Noirlac
  • 2 oranges non traitées
  • 2 clous de girofle
  • 1 baton de cannelle
  • 2 étoiles anisées – Badiane
  • 4 cuil. à s de sucre de cane (bio)
  • 2 cui. à s de miel
  •  Gigembre frais
  • 1 pincée de muscade râpée
  • 1/2 branche de thym

 

Dans votre plus grande casserole, y verser le vin en ajoutant tous les épices contenus pour cette recette. A feux doux, laisser bien s’imprégner le vin (bon vin) de tous les épices à petits frémissements.  Après 15/20 minutes, filtrez puis rajouter les quartier de l’orange (la seconde est réservée à la déco… ou pas). Faire chauffer à nouveau avec l’ajout de l’orange (ne pas faire bouillir), puis servez très chaud… c’est là la vocation première du vin chaud.

 

24302290_1165601660239480_5766075499039004734_o

Avez-vous déjà préparé du vin chaud…

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Jean-Philippe dit :

    Franchement d’accord Muriela, il a tout pour plaire votre vin chaud berrichon et pas que lui. Vous êtes plaisante et mon épouse vous rend visite.

    Nous vous souhaitons un très joyeux Noël et avons hâte de vous retrouver à saint amand bientôt.

    Gros bis et merci pour votre si chaleureuse âme, votre générosité.

    J'aime

  2. Argentonnais dit :

    Très bon Noël Muriel, une belle année 2019 ;)))

    Si pendant la cuisson du vin chaud celui-ci est flambé à la fin, il peut être donné aux enfants. C’est ce que mon père me faisait quand j’avais une dizaine d’années à Argenton sur Creuse.
    Le flambage élimine tout l’alcool. Ça garde le goût et on peut conduire après.

    Merci encore pour vos belles publications dans notre groupe d’Argenton ! Superbes !

    J'aime

  3. Vierzon dit :

     » Trouvez le mot qui convient le mieux à ce genre de situation !   »

    OCCUPÉE ………

    Belles fêtes à vous Muriel et que des bonnes choses 2019, Santé.

    J'aime

  4. Vivien dit :

    Chez nous on aime beaucoup aussi, le vin chaud. On en prépare facilement à l’avance, que nous conservons à la cave et que nous allons chercher pour le réchauffer.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s