Vignoble de Reuilly

J’aime échanger  avec les gens qui dans leur cœur portent leur région et la partagent.  

Reuilly passe par la route des vignobles, d’où notre randonnée d’amis est propice à nous régaler sur le pouce, et allons grappiller quelques grains de raisins en pleine nature. Parce que s’il est juste de dire que le sancerre est délicieux, nous on adore l’AOC reuilly !

Avant de vous proposer des visuels du patrimoine culturel autour du village (jouxtant Issoudun), le musée de la vigne et du vin (qui n’est plus à présent), puis la découverte de l’église romane qui accueille une particularité de la sculpture berrichonne.

C’est lors de mon Week-end de septembre 2017 que me rejoignaient le samedi des amis venus de St-Amand et de Bourges : Mathilde, Louis, Isabelle, Did, Charlotte et moi-même LAROUTEDESVIGNOBLESavons un vrai coup de cœur pour le village. On vous raconte son histoire ? Alors voilà !

L’histoire du vignoble remonte au début du VIIe siècle, lorsque Dagobert fit don de Reuilly, de ses prairies, de ses champs et de ses vignes aux moines de St-Denis.
Le vignoble qui abreuve jadis Bourges la médiévale, fournissait également Vierzon, et ses vins descendaient les eaux du Cher en direction de la Loire,

étaient acheminés vers l’Angleterre et les Flandres.
S’étendaient sur les rives de l’Arnon et du Cher les 140 hectare de l’appellation AOC reuilly aujourd’hui. Sur votre parcours du vignoble est un peu plus haut du chemin des vignes l’histoire en question.

Nous y étions …

° 3 jours de fête & Balade au Clos
° Musée de la vigne
° Outils d’autrefois

reuilly5

PATRIMOINE PAYSAGER
Ier Sept. 2017

Témoin d’une architecture populaire et anonyme, ces jolies loges de vignes, véritable patrimoine de ruralité que j’aime beaucoup, symbolisent la mémoire de toute une vie de vignerons à qui elles servirent de refuge.

C’est un héritage historique et à la fois paysager que je trouve attachant au même titre que nos moulins et pigeonniers par ailleurs.

Je fis trois belles randonnées par ici, en une journée : celle ci, dans la matinée. Une occasion en or pour aller arpenter le terroir viticole.
Je partais donc à la découverte des lieux de culture et d’élaboration du vin, ce divin breuvage bien de chez nous !

Au retour à Saint-Amand,
le partage du « reuilly » que nous aimons tant !

Je me suis aidée de la transmission orale de notre fin conteur du Berry.
Je vous montrerais un peu plus loin, par le Clos des Messieurs.

Voués ! C’est coumme qui dirait… el’ soleil passant à travers el’ vitrail.
De c’te p’tite vigne Reuilly, j’y ai don dounnée au 1° jour du mouès d’ Septembe…
et p’ us ça va, p’us a’ m’plaît ! J’en va la liche.

Le Reuilly, comme d’ailleurs le Quincy, est un vin Sauvignon.

LES CÉPAGES

Sauvignon : vin blanc aux arômes très typés, fortement marqués par le terroir.

Pinot noir : robe couleur rubis, fruits rouges (cerise, cassis).

Gamay : jeune, il possède des notes d’armoise. Avec un peu d’âge, on apprécie celle des fruits rouges.

Pinot gris : d’une robe pâle ce rosé est obtenu par pressurage direct ou après macération (12 à 48h). Il dégage des arômes de groseille, pêche, abricot et fraise.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s