Le joli lilas de Mai !

Voici l’assiette Miam Berry, qui fait goûter aux plaisirs de Mai : du jardin en une recette, de fleurs en panache émiettés sur un fromage blanc frais de brebis et d’asperges blanches craquantes et absolument délicieuses, avec cette sauce fleurie ! Car si la floraison des lilas embaume et colore idéalement les premières ardeurs printanières de nos campagnes comme nos jardins, entre mai et juin, elle n’en reste pas moins goûteuse. C’est le propos de mon article ou plutôt, de l’assiette gourmande d’aujourd’hui !



Son parfum est sublime ! Dommage, cependant, que la floraison soit de courte durée. N’ayant que peu d’années de plantation, sa floraison n’est pas encore spectaculaire par sa générosité. En revanche il forme un fond de paysage au « bain d’oiseaux » installé à proximité. Tout lilas tient en vase plus d’une dizaine de jours, à condition de couper les tiges avant le complet épanouissement des fleurs, et de les raccourcir de 1 cm tous 3jours, une fois que vous l’aurez placées dans l’eau, laquelle est à changer tous les 3 ou 4 jours 😉

Vous aimez le Lilas ?

Une recette on ne peut plus simplissime, en très peu d’ingrédients pour réaliser votre assiette comme je le fis.

Préparation : 15 mn – Cuisson 15/ à 20 mn selon la grosseur des asperges.

Ingrédients pour 2 personnes :

12 asperges

Pour la sauce :

  • 2 c. à s. de fleurs de lilas
  • 1 fromage frais de brebis ou 1 yaourt de votre choix – brassé
  • 3 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel et poivre du moulin

1. Gratter soigneusement les asperges, puis couper les talons. Passer-les sous un filet d’eau froide et les essuyer sommairement avec du papier absorbant.

2. Dans une grande casserole ou un faitout remplit d’eau salée, mettre les asperges et couvrir. Cuire jusqu’à ébullition (de 15 à 20 mn). Les asperges sont cuites lorsqu’elles tombent dans le fond du récipient.
Éteindre le feu et avec une passoire, les retirer avec précaution pour ne pas abîmer les têtes. Les mettre à refroidir dans un plat ou une large assiette, à température ambiante, sur une feuille de papier absorbant.

Une fois cuites à la vapeur

Préparation de la sauce :

Après avoir délicatement passer les sommités de lilas sous un filet d’eau froide, les égoutter, puis tirer par le haut pour que les corolles se détachent facilement. Dans un bol, mettre le fromage frais, l’huile d’olive, les fleurs de lilas (en conserver quelques unes à poser dans une verrine par exemple). Mélanger les ingrédients, puis saler et poivrer légèrement. Server de fait les asperges avec cette sauce fleurie maison.


N’oubliez pas de vous régaler !
N’hésitez pas à nous dire en commentaires…

19 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Gargilesse dit :

    Coucou Muriel, possible de cultiver un petit lilas dans un pot taille moyenne ? Tu en penses quoi ?

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Tout-à-fait ! Toutefois, envisage plutôt quelque chose de naturel, pas de plastique noir par exemple, qui surchauffe en période estivale. Choisi de préférence un large et assez haut bac où il va s’installer à son aise, qui ait au moins 50 cm de profondeur et autant en largeur. Ce pet être un bac en bois, en céramique, en en pierre – mais de préférence, qu’il ne soit pas verni à l’intérieur.

      / On en trouve dans les jardineries en grand choix 😉

      J’aime

  2. Hubert dit :

    Les lilas que l’on voit habituellement dans les jardins sont une déclinaison d’une seule espèce, Syringa Vulgaris ; il n’y a que la fleur qui change !

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Tout-à-fait Hubert ! Alors qu’en sont bien d’autres que l’on évoque rarement et qui, de fait, ne se trouve pas en jardineries. à repenser.

      J’aime

  3. FIDJY dit :

    Cet arbre est une tradition du mois de mai, chez nous, il pousse en haies naturelles, comme ailleurs il pousse le genêt. Très appétissant blog culinaire, merci!

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Je plussoies ! Dans ma jeunesse, je vis des haies entières constituées, suscitant une nostalgie pour les plus beaux moments tels que je les vis dans l’Indre. Mais depuis le démembrement des haies naturelles. … Bon, revoici le sempiternel débat à ce propos… 😉

      De nombreux jardins en Berry ont des lilas, à foison, devant les cours de fermes, des jardins, prospérant avec aisance et quasi spontanément, par le climat du Centre.

      J’aime

  4. Baptiste Corbin 57 dit :

    J’adore cette idée d’émietter un peu du lilas sur du fromage blanc, plus que les asperges pour moi ( que je n’aime pas beaucoup ).

    Cordialement

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Une petite amertume, oui, c’est la raison pour laquelle on les plongent traditionnellement dans une eau de cuisson bien salée.

      J’aime

  5. Daniel de Saint-Pierre dit :

    Merci Muriel, je ne savais pas pour le lilas, sympatoche !!!!

    J’aime

  6. HUGEYS Dom-Pierre dit :

    Surement délicieux, pour relever de façon originale la saveur de quelques asperges 😉

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Parmi les publications récentes, est une petite série publiée en termes d’assiettes fleuries, car cette année (au regard des années précédentes), j’interagis au bon moment selon les floraisons au jardin : agrément/potager – qui explique cette petite suite d’articles délicieuse ! La floraison du lilas étant assez « éphémère »…

      J’aime

  7. Biarritz dit :

    Discuter cuisine florale! Je vous ai lu avec beaucoup d’intérêt, d’autant que vos recettes sont souvent très joliment présentées, chère Muriel.

    Nous vous souhaitons, de Biarritz, un magnifique mois de mai.

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Ah, c’est grands amis du Pays-Basque !!!!
      Merci beaucoup pour votre halte à St-Amand, à très bientôt au pays à notre tour 😉

      J’aime

  8. Lilie Tranzault dit :

    Superbe! Ce doit être aussi doux aux papilles le lilas ainsi présenté. Merci Muriel, de beaux partages sur votre blog.

    J’aime

    1. Muriela dit :

      Via sa forme comestible, la douce saveur du lilas se décline en nombreuses préparations, assez facile à réaliser aussi, par la fragrance de son parfum notamment. Celui que j’ai a ses fleurs très peu amères : « Pres Grevy Bleu », d’autres espèces le sont davantage.

      J’aime

  9. Valère dit :

    Notre lilas fleurit presque pas cette année, je ne sais pas à quoi cela peut être du ?

    J’aime

  10. Saulier Jl dit :

    Délicat et goûteux !

    J’aime

  11. Denis Lavardin dit :

    Très printanier, très frais et belle recette!

    L’été, je présente souvent certaines fleurs dans mes salades, comme par exemple, la bourrache, la capucine, pas encore le lilas, mais très apetissant d’après vos photos, Muriel. Rien que de les voir, j’en ai l’eau à la bouche pour ces asperges aromatisé au lilas. Félicitation!

    J’aime aussi beaucoup vous lire, à très bientôt Saint-Amandoise.

    J’aime

  12. Léonie18 dit :

    Bonsoir Muriela, merci d’avoir publié ce super article!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s