Le Pâté aux Tartouffes

Que diriez-vous de goûter à ce champion toute catégorie Berry ? 

C’est un plat de choix à inviter sur la table, typiquement berrichon et qui va fédérer les gourmands autour de lui. Selon l’ancien parler du terroir, le « Pâté de tartouffes » ou « truches » est à même de répondre à ce rôle. Parfait comme plat de campagne, familial et convivial, servit en entrée ou bien comme plat principal. C’est notre incontournable Pâté aux pommes de terre.

Cette recette, je la prépare généralement après le petit déj, pour être fin prête à midi, car il y plus de temps de cuisson que de préparation (lorsque vos deux ronds de pâte feuilletée sont déjà prêts à l’emploi).

J’ai l’habitude de le proposer comme plat principal, accompagné d’une salade d’hiver coupée au potager et bien assaisonnée… Un régal que je réitérais jeudi à la table des gourmets.

PPDT1

La recette d’un bon plat d’antan
qui a toujours la vedette 


Préparation : 20 min. – Cuisson 40 min.
Pour 4 personnes il vous faut : 

  • 2 pâtes feuilletées 
  • 300 gr de pommes de terre
  • 1/2 l de lait
  • 40 g de crème fraîche épaisse bio
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 gros oignon
  • persil très finement haché
  • sel, poivre du moulin
  • 1 noix de muscade
  • un peu de beurre pour le moule

PPDT6

1. Je commence par mettre dans une casserole 1/2 litre de lait que je porte à ébullition.

2. Pendant ce temps, j’épluche l’oignon et le coupe finement.
J’épluche les pommes de terre, les passe sous l’eau puis les essuie bien avec un torchon propre ou entre deux feuilles de sopalin. Puis je les coupe en fines rondelles et je les fais précuire dans le lait très chaud 10 minutes (pas davantage), avec le sel, le poivre et la muscade râpée. Après ces 10 minutes de cuisson, je les retire, les égoutte sur du sopalinPDT4 et les laisse refroidir dans une assiette.

3. J’étale la première pâte feuilletée au fond d’un moule – pour 4/6 pers. – beurré au préalable (moule à tarte assez haut).
Une fois le disque de pâte bien placé, il est piqué à la fourchette. 
Je dispose les rondelles de pommes de terre de façon à ce qu’elles recouvrent bien la pâte sans laisser de jour. Je recouvre d’oignon. Je sale et je poivre, je parsème de persil, puis la crème fraîche.
Je recommence cette opération deux fois, jusqu’à avoir utilisée la moité de la crème.

4. Je pose le second disque de pâte bien sur le dessus de la préparation, je coupe l’excédant, en prévoyant 1 cm de plus sur tout le tour du moule. Puis je fais bien adhérer les bords entre eux des deux pâtes feuilletées.

5. Au centre du moule, je fais une cheminée. J’entaille avec la pointe du couteau, un petit contour sans le retirer. Cela pour faciliter la cuisson.
Avec la lame du couteau je dessine délicatement des croisillons, puis je termine en battant le jaune d’œuf que j’étale au pinceau sur tout le couvercle et les rebords.

On met au four th. 6 pendant une vingtaine de minutes, car les pommes de terre sont déjà précuites. En fait jusqu’à ce que le Pâté prenne une jolie couleur dorée.

Une fois cuit, je le laisse refroidir quelques secondes sur une grille hors du four.
Il n’y a plu qu’à soulever délicatement la cheminée pour couler le reste de crème fraîche juste avant de servir.

PDT3

… Même au moment de le couper pour être partagé,
c’est un petit cérémoniel

PPDT3

Il ravit toujours les papilles !

La recette berrichonne que vous cherchez n’est pas sur Miam Berry ?
N’hésitez pas à prendre contact pour m’en parler …

16 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Véronique et Marc dit :

    Bonjour Muriel

    Superbe votre pâté de pommes de terre! Merci pour toutes ces bonnes recettes que vous faites et que vous publiez. Votre site répond vraiment à ce que nous attendons. Bravo! Son adresse est bien notée, nous ne voulons pas en perdre une miette.

    J’ai fais la recette des madeleines de chavignol, c’était un succès dimanche midi, chez nous. Grand merci!

    Très belles fêtes de Noël Muriel, avec nos amitiés.
    La Châtre

    J'aime

  2. Laurence dit :

    Merci Muriel pour cette recette. Justement je voulais en faire un, trouvant qu’il va bien pour la saison.
    Je vais aller chercher ce qu’il faut aujourd’hui et le faire demain.

    De quoi se régaler avec vous 😉 votre styles et vos articles.
    J’aime beaucoup aussi !

    J'aime

  3. Patrick dit :

    Muriel, esprit authentique, j’adore ça !

    Bravo pour votre Miam Berry qui foisonne de bonnes idées de recettes après même pas un mois sur le nt.

    J’ai hâte de vous lire, félicitations et joyeux Noël.

    J'aime

  4. Photophore Indre dit :

    Bonsoir Muriela

    Top et excellent est votre site qu’aujourd’hui j’ai parcouru avec délectation.

    Trop bon, me semble être votre pâté de pommes de terre qui appel les yeux des visiteurs… humm 😉

    Merci !

    J'aime

  5. Quantin Creusois dit :

    En Creuse ma région, nous avons aussi ce genre de pâté rustique, il est délicieux c’est sûr et vous présentez superbement vos recettes.
    Nous sommes des voisins par ma région et la vôtre, où la gastronomie du Berry y est présente 😉 chez nous !

    Amitiés Muriel, très bonnes fêtes de fin d’année chez vous dans le Berry,

    J'aime

  6. Jean-Claude dit :

    Bonsoir Muriel et joyeux Noël

    J’ajoute pour la personne précédente, je crois que ce pâté croustillant, aux pommes de terre est berrichon avant d’être creusois. De la famille de ma mère qui y a toujours vécue, c’est un pur produit du terroir qui s’est sûrement exporté, connu de la Creuse et peut-être ailleurs.

    Il faut dire qu’il est tellement bon! Ma grand-mère qui a longtemps vécue à Argenton-sur-Creuse puis qui s’est rapprochée de Limoges pour vivre ces dernières années à Loches, en faisait et elle détenait déjà cette habitude de le cuisiner de ses parents. C’est un met très ancien et vous avez parfaitement raison Muriel, il a traversé les âges superbement.

    Bon Noël à vous, bons réveillon de a Saint Sylvestre. Heureux de découvrir votre site, bravo !

    J'aime

  7. Ludo dit :

    Il aurait un grand succès à la maison celui-ci.
    Je n’ai qu’un mot : splendide ! 🙂

    J'aime

  8. Claude dit :

    Pour moi qui est du Haute-Berry = pâté de pommes de terre pour lequel je dis oui, Muriel.

    Votre blog est mis dans mes assiettes, grand merci la Berrichonne 😉 !!!

    J'aime

  9. Déborah dit :

    Moi j’ai déjà sortie ma serviette Muriel !

    Encore l’un de vos beaux talents que vous partagez, merci. D’après ce que vous indiquez à la fin de la recette, vous tracez au couteau le rond sur le centre de la pâte, sans enlever celui-ci. Cela fera pareille que si vous ne le faisiez pas.

    J'aime

  10. Martine de Châtelus dit :

    Bonjour

    Une personne l’a dit aussi, je vis dans la Creuse et, Muriel, nous avons aussi nous la tradition plus ou moins là de ce pâté aux pommes de terre sacrément bien réussi par vous ! Vous nous donnez terriblement faim à cuisiner, photographier et publier.

    Super blog, merci amie de région. Si un jour vous êtes en Creuse à Châtelus comme moi je viens ce matin écrire sur votre blog, faites moi un petit coucou, on essaiera de se rencontrer.

    Bonne réussite de vos projets, tous, très bon Noël la Berrichonne en cuisine !

    J'aime

  11. Berruyère dit :

    Muriel,

    Là tu as fait fort, et j’en suis d’autant plus heureuse, que je  » prétendais  » auprès de mes connaissances qu’à l’origine, le pâté aux pommes de terre était réduit à sa plus simple expression : une tourte feuilletée, des pommes de terre, un peu de persil et crème fraîche.

    Merci pour tout ce que tu nous publieras.
    Bien amicalement à toi et bonnes fêtes de fin d’année. Berruyère.

    J'aime

  12. Lucie Gargilesse dit :

    C’est le plat le plus réputé du Berry. Ma mère le fait davantage aux déjeuner d’hiver, très consistant et merveilleusement délicieux ce que tu nous proposés sur ton blog Miam Berry !!!!! La tradition dans touts ses états avec toi Muriel 😍👏

    J'aime

  13. Argenton sur Creuse. dit :

    Vos recettes présentées sont très franchement appétissantes, Muriel. Tout me fait envie sur Miam Berry 😍

    Et votre plume bien reconnaissable en plus. Ne changez rien de ceci, nos félicitations et bonne année 2019 en cuisine très chère Saint Amandoise.

    J'aime

  14. Terroir 36 dit :

    Alors là je dis oui ! Après lecture de la recette et lecture des commentaires.

    Recette approuvée ! Merci Muriel !

    J'aime

  15. Muriela dit :

    Récemment : un chef berrichon me fit remarquer que la cheminée que je fais à notre succulent Pâté de pommes-de-terre, est une généreuse 😉

    J'aime

  16. Roger dit :

    Excellent comme autrefois ne pas s’en priver !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s