Un art de vivre culinaire en son temps

Amis, lecteurs, blogueurs qui nous rejoignez
en ouvrant ce chapitre du blog, merci !

Mots dédiés à ma province culinaire, une bonne vivante, joyeuse du « bien manger », ayant gaité et vif sentiment sur ses terroirs. Ceci, je le traduis au regard d’une analyse des recettes traditionnelles empruntées à la cuisine berrichonne, citant mes sources sous chacune de celles publiées, via un tag spécifié.

Et parce que de notre mémoire collective il n’en faut rien occulter, n’en rien oublier, n’en rien rejeter au profit d’un effet de mode ou de je ne sais quel modernisme abusif, ni regretter, j’ai voulu vous faire partager quelques-unes desdites recettes berrichonnes typiques. Lesquelles firent l’art de vivre au sein de nos campagnes, de la ruralité du Cher à l’Indre du Berry et réciproquement. Non sans une petite nostalgie au cœur et par respect accordé au sens des valeurs de cet « Autrefois », voici.

Une région attachante que vous m’avez souvent décrite, et l’écrivez encore au détour de l’un et l’autre de vos commentaires, depuis ce blog et par ailleurs, bienvenue !

Muriel Azemard

11 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Camille DEPUISAT - Auvergne dit :

    Bonjour Muriel,

    J’ai rejoins votre site par des amis qui ont trouvés sympa de regrouper les recettes de grand-mères, dans cette catégorie de votre blog et qui n’ont pas été insensibles à votre message d’accueil. Grand merci, félicitation pour ce que vous donnez de vous, beaucoup, à vos visiteurs en Berry!

    J’aime

  2. Chantal dit :

    J’ai fais la recette des oeufs à la couille d’âne comme la faisait ma grand-mère qui habitait le Cher à Corquoy. Je ne peux pas dire qu’elle utilisait le vin rouge de Châteaumeillant, la recette a fait son temps sur le papier qui est vraiment abîmé, illisible. J’utilise maintenant un vin normal, je ne trouve pas chaque fois ce qu’il faut pour les recettes, Muriel, et je ne voudrais pas froisser les puristes de Châteaumeillant.

    J’aime

  3. Raymond Lauverjat dit :

    Bonjour

    Dans le val de creuse en Berry, c’est le poisson que nous avons mis à l’honneur sur notre table familiale du dimanche. Ma mère qui teant de sa grand mère paternelle une délicieuse recette de sandre et qui aimait beaucoup cuisiner ce poisson pour des anniversaires et tablées familiales. Est-ce que quelqu’un en a cuisiné ?

    J’aime

  4. Louisiane dit :

    Bonjour tous, merci Muriel !

    La galette au pommes de terre, on la fait encore bien dans l’indre du côté de la Châtre. J’adore et pratique pour une entrée et même une petite faim des 10 h ;-)) Je crois que nous faisons la recette avec plus ou moins d’ingrédients par région.

    Bonne continuation, Muriel et encore merci pour vos beaux partages!

    J’aime

  5. Jolicoeur d'auxigny dit :

    Nous, c’était de longues années sur le pâté de pommes de terre, mais là aussi, je crois que personne ne le fait semblablement quand il se met à la cuisine devant une recette.

    J’aime

  6. Commune Ardentes 36 dit :

    Heureux d’être sur le blog que je découvre, un vrai plaisir que je parcours depuis cette semaine dans les catégories des recettes traditionnelles d’autre fois, du Berry ! Je trouve super de choix d’avoir mis un petit espace pour cet effet culinaire et d’en partager les mots qui nous viennent pour dire notre attachement à notre région.

    Bravo et merci à Miam Berry!

    J’aime

  7. Josué 36 dit :

    La poule noire du Berry, ça nous Parle, à moi qui a vécu 3 années dans l’Indre à côté de la Chatre. Mais y a t(il un plat type poule au pot, sans passer par la poule noire du Berry, et une recette ?

    J’aime

  8. Merline dit :

    Sanciau aux poires de notre verger, pour nous 😉 avec une petite cuillère à liqueur de poire dans la recette, et vous?

    J’aime

  9. Muriela dit :

    Les spécialités culinaires de notre Berry étant assez nombreuses à faire le plaisir de tout un chacun, je suis convaincue que vous allez trouvez matière à partager dans ce fil ouvert. Dites-nous !

    J’aime

  10. Balthazar dit :

    J’adore ta présentation, tu as mêmes pensée à la chouette effraie qui incarne la campagne du Berry !!!!!! Muriel, on peut continuer des commentaires dan ce sujet, après avoir vu qu’ils s’arrêtent sur 2019, pourquoi?

    J’aime

    1. Muriela dit :

      la chouette effraie qui incarne la campagne du Berry

      Celle-ci n’effraie pas, ami 😉 !

      on peut continuer des commentaires dan ce sujet

      Bien sûr, avec un grand plaisir de les accueillirent à nouveau !

      vu qu’ils s’arrêtent sur 2019, pourquoi?

      Balthazar, ce n’est qu’une question de catégories réaménagées cette année par nécessité. J’ai pour cela dû mettre en sommeil les commentaires attenants à certaines, et depuis la semaine passée, j’ai rouverte l’accessibilité aux commentaires.

      Merci pou la question 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s