Les butineuses sortent

Vous les voyez aussi ? À l’heure où je publie cet article, tôt le matin, elles sortent déjà, malgré les frimas matinaux d’un 6 mars. L’abeille et ses acolytes a peu de lien avec le monde extérieur. Quoi qu’il en soit, seules les butineuses, qui transportent le nectar dans la ruche, sortent. Et lorsque l’apiculteur intervient, il doit le faire en fonction des phases lunaires…

L’abeille mellifère (Apis mellifera)

Elle est insecte social qui vit, se déplace en colonie, laquelle entoure une reine. Croyable, un petit peuple dont une riche peut accueillir plus de 50 000 abeilles qui se nourrissent de nectar ainsi que de pollen. De fait, ces abeilles vont assurer la reproduction, en termes d’espèces végétales et préservation d’une biodiversité.

Si le abeilles sont élevées en vue de la récolte du miel, et la Lune dans tout ça ? Il en va pareillement que du fameux « jardiner avec la Lune », certains apiculteurs se mettent au diapason des phases lunaires, tel un crédo, travaillant aux rythmes lunaires et sa révolution de 28 jours 1/2 mensuellement parlant : dispenser les soins, nourrir, récolter le miel, et de fait, suivent un calendrier lunaire, tel celui des Celtes jadis.

Choisir les jours voire semaines favorables, sachant qu’aucun travaux ne « devrait » intervenir lors de l’apogée des nœuds lunaires (le nord autant que le nœud sud : oui, j’en reviens à l’astrologie, ok les amis). Toujours est-il que si j’avais, ne serait-ce une ruche, je serais bien inspirée de suivre dame Nature et ses rythmes célestes, étalant des travaux, observer les augures pour de meilleures récoltes. Les travaux qui s’étalent toute une année durant – c’est l’hiver pour veiller à la santé des occupantes et autres « requinquages » des butineuses, (cas de bactéries, champignons, que sais-je encore… ). Lors de températures se montrant plus clémentes, cela va quasi de paire avec un accroissement d’activité des abeilles, qui sortent alors et essentiellement pour leurs besoins en nourriture, cela dès le début du printemps. Ici, en Berry, on dirait qu’elles se passent le mot de jour en jour depuis deux semaines déjà.

Il est vrai, nous bénéficions d’agréables après-midi ces jours derniers, bien que les matinées très frisquettes pour ne pas dire davantage. Cependant, avec les abeilles, sortent aussi les papillons citron, signe de radoucissement avéré.

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Lucas MULLER dit :

    Bonjour, c’est effectivement le cas, elles sortent, nous en avons au moins 3 ce week-end dans notre jardin qui n’a pourtant rien et il y fait encore très froid, à l’ombre en plus l’après-midi.

    J’aime

  2. Véronique et Marc dit :

    Bonjour Muriel

    Une apiculture proche, quant la lune prend en charge, parfois un soulagement chez des apiculteurs qui ont l’habitude de faire avec, mais ce ne sera pas vraiment à 100 %, désolée! On ne sais jamais ce qu’on va trouver, ce qu’on va avoir. Je ne vends pas de miel, nous avons deux ruches dans un petit verger, c’est mon époux qui s’en occupe et moi qui l’aide pour des petits travaux seulement. Les abeilles viennent butiner un grand pommier assez vieux à présent.

    Amitié, bonne continuation à Miam Berry que j’aime beaucoup parcourir.

    J’aime

  3. Régis dit :

    Pouvoir se passionner et faire le métier d’apiculteur, l’un des plus beaux métiers du monde.

    J’aime

  4. Marie-Amandine dit :

    Muriel, pas tant la lune, mais parmi tes fleurs de ton jardin, quelle est celle préférée des abeille 🐝 ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s