Tranches d’Agneau au Pouligny St-Pierre

Doux et tendre comme un agneau, n’est-ce pas ! Même la serviette de table papier fit son petit effet.

Le retour des Fêtes Pascales m’ont inspiré le désir de cuisiner, alors que parallèlement, je ne devais pas me trouver en Berry. Mé é é é ! La nouvele est tombée jeudi à 20h… De ce fait, je cherchais quelque chose d’assez simple à réaliser, tout en trouvant l’accord d’une saveur fromagère à joindre à celui met et vin. S’agissant d’agneau, j’ai aussitôt pensé à un rosé qui ne serait pas trop fruité cette fois. Lorsque je me suis décidée, se sont projetées sur mon écran mental deux assiettes savoureuses, aux accods parfaits : un déjeuner que j’ai imaginé entre cardes du jardin, agneau, fromage fermier en sauce, vin du terroir.


Une viande de producteur, rapportée du marché, en même temps que quelques fromages et fruits issus des vergers de St-Martin d’Auxigny. Aimez-vous l’agneau ? Voici le partage.

Igrédients pour 2 personnes :

* 2 tranches d’agneau
* 150 g de Pouligny-St-Pierre
* 200 g de cardes
* 1 citron
* 2 cui. à s. d’huile d’olive
* Fleur de sel, poivre du moulin
* 2 feuilles de menthe
* 2 tiges pimprenelle / déco facultative

Après le petit tour au jardin pour cueillir trois belles tiges de carde, tout est rassemblé pour la réalisation de deux assiettes printannières. Avec les idées amenant les bons ingrédients, cela fait des assiettes sympas, donnant envie de passer table !

1. Comme le fond des assiettes se tapissent de carde coupée en morceaux réguliers, je commence par cela en tout premier.

Coupant la partie verte, râclant les côtés, enlevant la partie filandreuse. Je les passe sous l’eau avant de les cuires quelques minutes en casserole, avec un peu d’eau citronée, salée et poivrée.

2. Lorsqu’elles sont cuites à point, fondantes, je les égoutent dans une passoire et les mets en attente.

3. Dans une casserole mise sur feux doux, je coupe le fromage en morceaux assez fins, que je laisse fondre en remuant de temps à autre à la cuillère de bois. Lorsque le fromage est devenu une crème lisse, j’ajoute l’équivalent d’une c. à soupe de lait, puis bien délayer la préparation. Lorsque la consistance sauce est obtenue, j’éteins et laisse sur le feu.

4. Dans une poêle, je verse un filet dhuile d’olive que je fais bien chauffer sur feu vif. J’y place les tranches d’agneau à cuire 3 mn sur chaque fince, en lers retournant avec une pince ou fourchette. Saler poivrer et retirer du feu.

5. Dans les assiettes, répartir les cardes, les saupoudrer avec les deuilles de menthe hachées très finement. Placer dessus une viande. Verser avec le fromage encore chaud. Terminer avec des quartiers de citron et la tige de pimprenelle.

Servir avec un rosé peu fruité, et se régaler 😉

23 commentaires Ajouter un commentaire

  1. LEJOFF David dit :

    L’agneau des Pâques, un grand classique annuel, mais si délicieux, comment y faire une impasse !
    De bonnes Pâques en Berry, chère Berrichonne.

    J'aime

  2. Laurence dit :

    J’adore ta recette, ta sauce au Pouligny est superbe !
    Je te souhaite un beau week end de Pâques. Bisous

    J'aime

  3. Vigneron 36 dit :

    C’est une très bonne recette, je fais avec des petits pois mais encore trop tôt pour ceux du jardin.

    Amitié

    J'aime

  4. Sylvain Patruraut dit :

    Humm, quelle belles assiettes encore vous proposez Muriel, avec l’accord du soleil et de votre jardin, nous donne envie aussi !

    J'aime

  5. Domaine Jean Evrad dit :

    Une viande rose si délicate et si bonne, nous aimons aussi beaucoup.
    Merci à vous, belles Pâcques, notre Berrichonne qui mitonne heureuse
    du terroir et de le faire connaître.

    Cordialement

    J'aime

  6. Val de Marne dit :

    Bonjour Muriel, que c’est beau et bon !

    J'aime

  7. Mélissa dit :

    C’est l’une de mes viandes préférées de Pâques ! Tellement bon…
    J’essaie de ne pas trop préparer de plats en sauce, mais je veux essayer la vôtre, j’adore ce fromage avant celui de Valençay, je lui trouve moin de goût, qu’en pensez-vous ?

    J'aime

  8. Grain2fantaisie dit :

    Oh une très belle façon de cuisiner l’agneau avec un formage du Berry mis en sauce.
    Je fond de plaisir 😉 voilà qui doit être extra

    Bonne journée
    Bisous

    J'aime

  9. Léonie Barriet dit :

    Bonjour Muriel

    Votre recette me plait bien, je n’aurais pas penser à faire une sauce au fromage en accompagnement.
    Pour nous le confinement se passe bien, car nous avons jardin et pelouse et justement, mon mari a repris les allées du jardin cette semaine, semé des pommes de terre, bientôt les légumes primeurs . Allez courage ! c’est pour la bonne cause .

    J'aime

  10. Charly 23 dit :

    Oh qu’ils sont adorables même sur serviettes de table en papier! Une recette bien tentante et assaisonnée ainsi, devrait noujs régaler Muriel 😉

    Ps amitié : finalement tu vas pars comme tu le pensais demain ?
    Gros bisous de Cataline et moi, heureuse fêtes de Pâques si même
    à Saint-Amand, chère amie.

    J'aime

  11. Josette dit :

    Oh les supères assiettes gourmandes, on s’en lèche les babines !
    merci à ces deux agneaux !!!

    J'aime

  12. Mélanie dit :

    Hummm, ça sent bon chez toi!!!!! l’agneau, j’adore !

    J'aime

  13. Michel Daguoi dit :

    Une viande comme je l’aime et de plus je suis un viandar et en tout cas pas un végétarien, c’est une mode la plupart du temps qui a tournée en ridicule pour beaucoup de ces personnes. Oui pour moi c’est vraiment une mode. Il faut reconnaître, et assumer nos choix plutôt que faire comme son voisin.

    J'aime

  14. Morel dit :

    Mme Muriel, invitez-moi quand vous le voulez.
    Belle réussite, merci beaucoup et beles Pâques !

    J'aime

  15. Maurine dit :

    J’en ai fait en côtes d’agneau également cette semainesemaine. C’est vraiment un régal l’agneau, plat incontournable du printemps.

    J'aime

  16. Vincelette 18200 dit :

    Deux assiettes de pintemps qui ont vraiment tout pour me plaire !
    Bises

    J'aime

  17. Régis dit :

    Le vin 🍷est bien choisi et votre dejeuner me plaît beaucoup 😍

    J'aime

  18. Papy Javaut dit :

    Une délicieuse assiette printanière !

    J'aime

  19. Martin de Reuilly dit :

    Coucou Muriel. Moi, tu le sais, j’ai la chance d’habiter à Reuilly une maison avec jardin et les vignes tout à côté. Mais le confinement n’est facile pour personne, c’est clair. Quand est-ce que tu penses revenir nous rendre visite … Bisous

    J'aime

  20. Hugues dit :

    Perso, j’adore l’agneau, Muriel et je ne peux qu’être sensible à cette cuisine de terroir !

    J'aime

  21. M. L'ouverture Philippe dit :

    Excellente idée Muriel !

    Je ne veux pas passer des heures a cuisiner le gigot ou le navarin et pour ce que je cherche dimanche, je n’aurais pas dit mieux !
    Bon week end, soyez prudente Covid !

    J'aime

  22. Lapan dit :

    Voilà une belle viande au printemps qu’il faut absolument faire tous les ans ! Mon mari qui passe à la cuisine aux fêtes de Pâques, prépare souvent comme gigot avec du romarin.

    Merci Muriel ! Gros bisous, belles Pâques et prends soin de toi !

    J'aime

  23. Christian dit :

    J’adore l’agneau alors je dis oui à une belle tranche comme celles-ci !
    Bisous ma belle

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s