Année « très Tomates » ?

2020… Il semblerait, d’après des jardiniers qui n’ont rien en herbe, plutôt de sacrées expériences et plus touts jeunes, avec qui j’ai bonheur de partager ici et là.

Semées (ou pas), plantées, on mise tout sure elles tel un défi renouvelé d’une année l’autre, en revoyant ce qui a été productif, en écartant les espèces qui ne nous semblèrent pas convaincantes la précédente année.

Puis juillet s’installe et elles passent à la vitesse supérieure, ne demandant qu’à mûrirent. Ce qui risque d’ailleurs d’arriver sans souci, avec une météo qui se maintien au beau fixe régulier depuis quelques semaines déjà. Et pourtant sur la vintaine de pieds plantés au sortir des Saints de Glace, je ne les voit pas particulièrement en avance, tous autant sont-ils : photos d’il y a 10 min…

Côté tomates : échantillon au 4 juillet.

Cornue des Landes
Rose de Berne
F1

Bonus
Green zébrée
Fournaise

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. M-Jeanne dit :

    Année à tomates sûrement et chez nous à Saint-Pierre, voisine Saint-Amandoise, les fleurs sont arrivées assez tôt. Comme on te disait lorsque nous nous sommes vus au marché, elles étaient semées depuis février. Michel trouve que les semis sont plus forts et pus résistants que les plants que nous prenions avant comme beaucoup de personnes au marché. Qu’en penses tu Muriel ?

    Bonne soirée ;-)))

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s