Œufs en Couilles D’âne

Vous avez envie de vous régaler avec une recette au vrai goût du Berry ?
Venez me voir en cuisine !

platgastro1

Au fait, pourquoi « en couilles d’âne » ?
Connaissez-vous ? 

Plat symbolique pour une envie intense, je ne fais aucune impasse dès qu’il s’agit de faire partager beaucoup plus que des sensations. Aujourd’hui je vous ai préparé une savoureuse matinée passée à mijoter des œufs, pour vous les proposer à goûter.
Une tuerie !

Pour 4 il vous faut :

4 œufs
20 g de beurre
1 c. à soupe 1/2 de Maïzena
200 g de lardons nature
4 dl de Châteaumeillant
(ou autre vin rouge)
1 Bouillon-cube
2 échalottes finement émincées
1 verre de vinaigre d’alcool blanc
Sel, poivre du moulin

platgastro2

Dans une casserole, faire fondre le beurre et l’amener à émulsion.
Y mettre les échalotes et les faire légèrement dorer : faire une fondue.
Ajouter les lardons et les faire dorer également.
Verser le vin rouge, monter à ébullition et faire réduire.
Ajouter-y le bouillon-cube, puis la Maïzena  en remuant doucement au fouet, pendant environ 8 minutes. Le mélange va légèrement s’épaissir, mais il faut conserver un certain équilibre. Pour ma part, je n’aime pas trop lorsque la sauce est assez épaisse.
À vous de voir donc et de rectifier selon votre besoin. Laisser mijoter à feu doux, en baissant le feu de quelques degrés.

Dans une casserole assez grande, verser de l’eau à mi-hauteur et ajouter le vinaigre blanc. Vous faites frémir l’eau et un à un, vous mettez les œufs. Ramenez bien tout ce qui est au-dessus avec un écumoire. Ceci fait, retirez les un à un, en enlevant le surplus et placer-les dans un bol d’eau tiède pour les maintenir au chaud au fur et à mesure.

Retravailler la casserole de vin en montant légèrement le feu. Puis verser le mélange directement dans les assiettes ou sur un plat. Comme vous le montre mes photos, j’ai fais à l’assiette. Il ne vous reste plus qu’à mettre dessus un œuf et terminer en coupant dessus quelques feuilles de cerfeuil.

platgastro3.png

Vous pouvez accompagner cette entrée d’une purée mi-navets/carottes, ou bien des frittes. 

platgastro5

Et un Châteaumeillant
Côté vin à boire avec ce délice en gastronomie berrichonne. 

platgastro6

Figure du terroirJe les accompagne, dit M. Merilleau, d’une comporte de pommes au vin rouge, servie dans une demi couille – pardon -, une demi-coquille d’oeuf.
Je les poche directement dans le vin, auquel j’ai ajouté une goutte de vinaigre. Jamais de sel. »    

La recette berrichonne que vous cherchez n’est pas sur Miam Berry ?
N’hésitez pas à prendre contact pour m’en parler …

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Simon dit :

    Bonjour Muriela

    Merci pour ces conseils forts intéressants, cela fait vraiment plaisir de tomber sur des articles aussi iinterssants que les vôtres ! J’espère en apprendre encore de la cuisine du Berry.

    Je vous félicite pour votre blog qui vit ses premiers temps, pour ces bons partages. Continuez ainsi.

    J'aime

  2. Véro dit :

    Oh laaaa j’en veuuxx , Muriel!!
    Visuellement, c’est une tuerie !!
    J’en ai l’eau à la bouche !!!!

    J'aime

  3. Terroir 36 dit :

    Qu’il est beau et bon ce plat du terroir !

    J'aime

  4. Léna dit :

    Superbe recette à l’ancienne du Berry🍇 🏰
    Merci Muriel!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s