St-Jacques au « fromage & vin Valençay »

Ayant reçu à domicile un bel approvisionnement en fromages et vins assortis, ne manquaient que les Saint-Jacques pour cuisiner les saveurs et vous partager le Berry dans votre assiette !

De retour du marché avec les coquilles, aujourd’hui je vous propose une assiette que j’ai improvisée sur le pouce : facile et rapide à réaliser.


Pour 2 gourmands – Temps de préparation : – Temps de cuisson :

D’un côté, de vraiment belles coquilles, très charnues et avec beaucoup de sable…

De l’autre, 1/2 pyramide Valençay cuisinée, faisant cause commune avec le vin du même nom…

Lorsque les St-Jacques sont dans leur coquille, je les laisse s’ouvrir à température ambiante, bien que …

Mon poissonnier référant : Je vous les ouvre ?
Ma réponse : Non merci, je vais les laisser s’ouvrir à température ambiante, m’sieur !

Ingrédients :

  • 8 coquilles (ou noix) de St-Jacques
  • 1 pyramide Valençay
  • 1 blanc Valençay
  • 2 c. à s. d’huile d’olive + 1 noisette de beurre
  • 2 c. à s. de crème fraîche
  • quelques fines herbes
  • 1/2 c. à c de piment d’Espelette
  • Sel, poivre du moulin

Réalisation

1. Préparation : Une fois les coquilles ouvertes, on sectionne avec la lame du couteau la ventouse noire qui retient la noix de St-Jacques à sa coquille. Cela fait, on retire les viscères (la partie noire) puis les membranes. En fait, on ne garde seulement que la noix et le corail.

On passe sous un filet d’eau chaque noix et chaque corail, puis ceci fait délicatement, on place entre papier absorbant chaque pièce, que l’on réservera dans une assiette recouverte d’un film alimentaire (pour que la noix de sèche pas), le temps d’en arriver à leur cuisson.

2. Dans une poêle sur feu moyen, verser la valeur de 2 verres de vin blanc. Faire chauffer en montant légèrement le thermostat. Lorsque le vin commence ce à frémir, y ajouter la moitié du fromage coupé en dés réguliers. Avec une cuillère en bois, mélanger les morceaux de fromages aux vin, et laisser cuire doucement (baisser le feu).

3. Dans une poêle, mettre 2 c. à s d’huile d’olive et ajouter le beurre. Attendre que la graisse se soit mélangée et liquéfiée, pour y ajouter les noix et le corail que l’on snack pas plus de 3/4 mn (selon leur grosseur) sur chaque face. C’est assez rapide en fait (mieux vaut les retirer 2 mn plus tôt que plus tard, pour éviter l’aspect caoutchouteux d’une noix qui a été trop cuite). Retirer du feu et réserver quelques minutes.

4. Après avoir tourné de temps à autres le fromage s’est bien mélangé au vin.
On passe cette sauce au chinois pour éliminer d’éventuels grains du fromage. Ceci fait, on récupère la sauce que l’on remet dans la poêle et on ajoute 2 c. à s. de crème fraîche, pour obtenir une bonne consistance. On rectifie l’assaisonnement si nécessaire.

5. Dresser dans les assiettes : 4 noix & corail/par pers. Terminer en coulant un peu de sauce.
Ajouter un peu d’Espelette, un léger rappel de fromage puis les fines herbes.
Servir sans attendre.

Et là, il est question de se régaler !
Vous m’en donnerez des nouvelles 😉

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Laurenzo dit :

    Miam, j’adore !!!!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s