Hysope

Officinale, pour les salades, les sauces, l’hysope accompagne les grillades et les potages que je prépare. Je l’ai exposée plein sud au jardin, c’est une vivace condimentaire à l’arôme mentholé et légèrement camphré… un petit buisson à rameaux, comme sur ce cliché fait en live du potager.

20799210_1095771283889185_3437051219791573387_n

Hysope : herbe sacrée Herbe sainte.

Elle résiste bien au coup de chauffe de l’été et c’est une plante que j’oublie pour vaquer à d’autres occupations. Elle continue de croître sans besoins particuliers et d’ailleurs, elles se ressème tout seule comme une grande, par sa floraison en épis et ses graines qui retombent sur le sol après défloraison.

Prenant beaucoup d’ampleur depuis cette année, je l’ai dédoublée par rapport à l’allée d’entrée, j’ai mis la seconde partie vers une exposition soleil moins ardente l’été. Elle fleurit de juillet à septembre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s