2 assiettes de culture Basque

Vous sentez cet air d’été qui arrive ?
Cliquez les images pour agrandir

J’avoue ce péché mignon, mais il n’est pas nouveau !
En Berry actuellement, le soleil joue à cache-cache. Entre deux brèves averses, deux assiettes dressées aux couleurs basques et saveurs qui honorent ma 3ème région coup de cœur suivant celle du Berry puis de la Sarthe. Voyageuse fidèle à cette région que je suis devenue.

Je poursuis l’évocation de la région par de jolis souvenirs gourmets, mais pas seulement.
Le territoire, à deux pas de l’Espagne et un bouillonnement culturel entre héritage des anciens et créations contemporaines, randonnée sur le GR10, entre Atlantique et Pyrénées, voici d’où le pays basque français puise son inspiration.

Tout ceci pour introduire notre déjeuner, issu d’une recette modifiée avec les produits que j’ai trouvé dans mes placards de cuisine et au potager.

L’assiette…

De merveilleuses saveurs bien sûr !
Selon un terroir et des ingrédients que je vous raconte dans un pas à pas illustré. Telle une assiette de pays pour réjouir nos papilles délicates, cette soupe de melon aux fleurs et aromatiques, où le Jurançon est venu, en touche subtile, remplacer le banyuls (facultatif).


Pour tout goûter
Du Béarn au Pays Basque

Oui, le bonheur est dans l’assiette ! Le Béarn et le Pays Basque disposent d’une tradition culinaire ancestrale. La liste des mets typiques est alléchante. Côté basque : la piperade au piment et au jambon de Bayonne, la confiture de cerises d’Itxassou, le cidre, le gâteau basque (très consistant) ….

Lorsque je m’y suis trouvée, je craquais pour le charmant cœur historique de Bayonne sur la côte Basque, le port, sa splendide cathédrale et son cloître, son chocolat goûté à plusieurs reprises et bien sûr, pour les fêtes dans la ville, aux couleurs rouge, vert et blanc, elles ont lieu chaque année entre fin juillet et début août. Mais d’espace muséographique, j’ai visité La Maison du Jambon de Bayonne, le séchoir d’affinage : Route de Samadet – commune de Arzacq. En fait, c’est mille ans de savoir-faire exposé dans ce lieu unique, à découvrir vraiment.

Du côté du Béarn, la cuisine est tout aussi soignée : surtout la garbure, des recettes invitant le Jurançon, le pastis (gâteau brioché). Certains mets sont communs au Pays Basque et au Béarn.

___________

A présent, mes photos montrent le pas à pas de la recette. C’était l’occasion, bien sûr, de prendre à l’apéritif et dans la modération, le vin du pays qui s’est invité.

Pour 4 pers – 20 mn

  • 2 petits melons
  • AOP Ossau-Iraty
  • 1 tranche de jambon de Bayonne
  • 3 c. à s. de Jurançon (facultatif)
  • 1 bouquet de basilic
  • Huile d’olive
  • Piment d’Espelette
  • Sel et poivre

Ouvrir et épépiner les melons.
Prélever la chair et les couper en morceaux. Effeuiller et ciseler le basilic (réserver un brin.
Mixer les melons avec le basilic et 3 c. à s de Jurançon et 1 pincée de piment. Saler, poivrer et réserver au frais.
Avec un cuillère parisienne, faire quelques billes de melon (déco).

Faire croustiller des morceaux de jambon émincés, mis dans une poêle légèrement huilée. Les égoutter sur du papier absorbant. Répartir la soupe de melon dans des verrines (pots à confiture ici). Ajouter du jambon et décorer de feuilles de basilic. J’ai ajouté des pistils de Sauge-melon du jardin, mis sur le jambon, et saupoudré de piment d’Espelette.

J’ai fais suivre l’entrée d’une salade croquante du jardin
Pétales de Souci


On passe au fromage bientôt
En attenant, si vous avez aimé ce que je montre du déjeuner,
n’hésitez pas à liker et laisser un commentaire !
_________

25 juin : après une poignée de journées, en pleine période caniculaire et 5 jours avant notre départ pour cette sublime région Basque-Béarn, je complète cet article, ô combien gourmand et qui vous réjouit ! Grand merci pour vos très sympathiques réactions dans les commentaires 😉 !!!

Autour de l’Ossau-Iraty…

Je vais essayer de prendre quelques dispositions pour ramener de mes vacances l’AOP Ossau-Iraty dans le torchon basque. D’Appellation d’Origine Contrôlée depuis l’année 1980, ne pas se leurrer, le cahier des charges pausé au plus près de cette finesse de fromage de caractère affirmé (soit en « fermier », soit en produit fromager comme ci-dessus) et via ses saveurs, l’affinage, est précis.

– brebis nourries sans OGM : le fromage que j’adore est celui fermier.

50 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Berry Sud, Gillou, charly 23, Doufou du Lac dit :

    😘 Bonsoir Muriel,

    Cela se voit que tu as passé de très bons moments dans le Pays Basque et tous les 4 de l’Indre nous avons hâte d’enfiler en Juillet nos sacs à dos et randonner sur le GR 10, découvrir la gastronomie et comprendre les vignobles en nous rapprochant.

    Le Jurançon ce petit vignoble, est situé au cœur du Béarn entre le Gave de Pau et celui d’Oloron, il va en effet vers le terroir Basque, il en est très proche et il est délicieux. C’est curieux de découvrir que le vignoble Basque se compose de 4 vignobles, alors que l’Irouléguy est le seul situé sur le sol Français, que les trois autres sont situés sur le sol Espagnol.
    Le Txakoli (environ 80 hectares) est le plus petit vignoble Basque et certainement d’Europe. Il produit un vin blanc proche du Courbu avec un léger pétillant.
    Le Navarra (environ 13000 hectares) est le plus grand vignoble. Son appellation se divise en plusieurs sous-appellations : Tierra Estella, Ribeja Alta Baja…
    Le cépage ibérique Grenache offre des rosés forts et fruités.
    Le Rioja (environ 8000 hectares) est le vignoble le plus connu. Son cépage Tempranillo, qui offre des saveurs très fruités, fait du Rioja Alavesa le deuxième vignoble d’Espagne en termes qualitatifs.

    On est allé visiter le site de Claude, magnifiques ses photos ! Les maisons blanches qui se détachent merveilleusement des montagnes vertes sont superbes, la région est magnifique et quelle unité entre le paysage et les villages. Logés près d’Espellette 2e semaine, on ne te dit pas comment tes amis de l’Indre piaffent d’impatience. On a bien été tenté d’en parler à celui de Montierchaume, mais bon, tu vois !

    Gros bisous notre amie !

    J'aime

    1. Muriela dit :

      On est allé visiter le site de Claude, magnifiques ses photos ! Les maisons blanches qui se détachent merveilleusement des montagnes vertes sont superbes, la région est magnifique et quelle unité entre le paysage et les villages. Logés près d’Espellette 2e semaine, on ne te dit pas comment tes amis de l’Indre piaffent d’impatience. On a bien été tenté d’en parler à celui de Montierchaume, mais bon, tu vois !

      Merci à vous mes chers amis Indriens 😉 !
      Je vous ai remis le lien dans cette intention de faire plus ample connaissance avec les paysages et la culture Basque au sein de laquelle nous allons nous trouver immergés bientôt. Comme vous, je décompte les jours au fil des semaines.

      Merci Berry Sud, ce qui se « liche » (pur berrichon), tu sembles bien aussi connaître. L’intervention de Béarnais est incontournable. Nous allons partir de Saint-Jean-Pied-de-Port : qui signifie « au pied du Col », nous aurons donc atteint davantage les hauteurs et, pour cette fois-ci du moins, nous ne serons pas sur la Route des Vins du Jurançon. Je vous transmets toutefois un complément à ce propos…

      La Commanderie du Jurançon se situe dans le charmant village de LACOMMANDE, ouvert tous les jours d’été. Jetez un coup d’œil au passage à l’église romane du XII e siècle et notamment, aux tombes discoïdales du cimetière. De là, prenez la D 146 jusqu’à Artiguelouve, puis tournez vers Laroin, Jurançon et Gan, pour rejoindre la N 134. Un détour par la Chapelle de Rousse et Saint-Faust s’impose.

      Les plus pressés, vous pouvez aussi faire une pause à la Cave des producteurs du Jurançon depuis la commune de Gan. Je vous conseille de repasser ensuite par Artiguelouve pour rejoindre Monein, via Arbus & Abos. De la cité moneinchone, après avoir admiré la fameuse église de Saint-Girons, vous pourrez alors rayonner vers les propriétés des secteurs de Lahourcade, Lucq-de-Béarn ou encore Cuqueron, avant de retourner à la Commanderie des Vins de Jurançon, qui propose un choix de cuvées issues du travail des vignerons… Voilà pour ce complément Tourisme en Béarnais que j’ai amoureusement appris à connaître et ne pas dissocier du terroir Basque, en tant que Berrichonne.

      J'aime

  2. Jacques Lapierre dit :

    Bonjour Muriel

    Votre blog est très réussi, vous avez beaucoup de goût pour mettre en corrélation mets et présentations de tables raffinées, le sens du détail et harmonie d’ensemble pour les couverts et la vaisselle. C’est ravissant ce que vous faites, nous apprécions beaucoup votre travail que nous ressentons être comme une passion chez vous. Honneur au Pays Basque nous le confirmons, en note rouge bien mise en avant, immanquable à la culture de cette région.

    Nous sommes allé en 2017 dans le Pays Basque, découvrir les lacs d’Ayous en famille et nous avons terminé la visite de cet admirable séjour par le Parc national des Pyrénées, avec une vue sur le Pic du Midi d’Ossau. Les gens sont très respectueux des traditions, font beaucoup pour le tourisme de la randonnée en altitude, la gastronomie et la culture basque. Nous y retournerons surement, nos enfants (3 filles) et nous y avons trouvé tant de dépaysement, nous venions pour 6 jours à Ossau en chemins de randonnée.

    Je vous souhaite Muriel une belle réussite de tout ce que vous avez entrepris sur ces deux blogs qui foisonnent de culture dans votre trame de vie.
    Félicitations encore et bel été à vous, chère Berrichonne.

    JL

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Nous sommes allé en 2017 dans le Pays Basque, découvrir les lacs d’Ayous en famille et nous avons terminé la visite de cet admirable séjour par le Parc national des Pyrénées, avec une vue sur le Pic du Midi d’Ossau. Les gens sont très respectueux des traditions, font beaucoup pour le tourisme de la randonnée en altitude, la gastronomie et la culture basque. Nous y retournerons surement, nos enfants (3 filles) et nous y avons trouvé tant de dépaysement, nous venions pour 6 jours à Ossau en chemins de randonnée.

      Merci Jacques 😉 pour votre passage par ici et de votre commentaire.

      Oui aussi pour le Parc National des Pyrénées et ses paysages exceptionnels et c’est aussi un concentré d’itinéraires merveilleux, à découvrir sac à dos et esprit ouvert ! En fait, 4 vallées permettent d’y accéder : le Val d’Azun, les vallées de Cauteret, de Luz-Gavarnie et pour la dernière c’est la vallée d’Aure.

      nous venions pour 6 jours à Ossau en chemins de randonnée.

      Oh, très bien !

      J'aime

  3. Gentillet Montierchaumois dit :

    Bin oui, je vois que certaines personnes adorent le Pays Basque. Je me demande comment faire pour sortir un peu du tout Berry et voyager ailleurs, Mumu ?

    Cbiau de campagne 😚 🙏
    Grands bis !

    Aimé par 1 personne

    1. Muriela dit :

      Ah tu vas rater gros l’ami, en restant marcher dans tes chemins creux de Montierchaume avec ta biaude qui te va si bien ! Nous allons penser à toi, bises !

      J'aime

  4. Christine dit :

    J’adore !
    Bon dimanche !

    Aimé par 1 personne

  5. La Touraine dit :

    Magnifique article !
    Bisous ☀️😋💋

    Anaïs

    Aimé par 1 personne

  6. Bourbonnaise dit :

    Chez nous on adore le jambon de Bayonne et le piment d’Espelette. Superbe post, merci !
    J’en mets le week end du jambon de bayonne, typiquement culinaire de cette région que vous mettez en valeur ave passion par ce délicieux article.

    Super votre site Muriel !

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Merci Bourbonnaise 😉

      J’ai aussi ma préférence pour le Bayonne, à celui de Parme, bien que savoureux aussi. J’aime bien aussi celui d’Auvergne.

      A bientôt !

      J'aime

  7. Gégé 36 dit :

    Merci Muriel pour tous vos partages. Que ce soit Miam Berry ou sur Berry au coeur de France, vos sites me plaisent!

    Me voilà prêt à cuisiner la soupe au melon version Basque faite par une femme passionnée par aussi son Berry !
    Allez j’essaie, comme la personne précédente et je vous en donne des nouvelles.

    Bon dimanche, merci !

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Merci et bienvenue Gégé 36 😉

      Alors vous m’en donnerez des nouvelles !

      J'aime

  8. Gillou dit :

    Ah , Mumu, c’est top ! Un excellent moyen de se mettre dans l’ambiance de nos vacances juillet 2019 !!!!!
    Lorsque viendra la nostalgie des montagnes basques, je reviendrais en différé sur ton super article pour deux supères belles assiettes et jolie table au soleil du Berry !

    On s’attend à goûter une gastronomie au top là bas, des spécialités culinaires, quel beau vin doré dans ton jardin !
    Bisous, bisous et bises Anaïs quand tu vas la revoir 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Muriela dit :

      A très vite Gillou !

      J'aime

  9. Béarn dit :

    Bonjour,

    Un post plein d’énergie et vu que c’est la fête des pères aujourd’hui, bonne dégustation avec ce vin joyeux, le Jurançon que nous aimons beaucoup chez nous.

    Antoine de Bourbon, père du futur roi Henri IV, baptisa son nouveau né à l’ail et au vin de Jurançon, pratique sensée lui rendre le « tempérament plus viril ».
    C’est notre  » roi des vins  » blanc sec ou moelleux, devenu AOC depuis 1937, rien de plus simple. Les vignerons indépendants se sont regroupés dans l’association de la Route des vins du Jurançon et gourmands, gourmets, vous accueillent dans leurs propriétés. Leurs petites parcelles sur pentes s’étalent sur une quarantaine de kilomètres / pour environ 1000 ha plantés et en altitude moyenne de 300 mètres. Les robustes cépages dominants, gros et petits Manseng, sont mélangés aux plants autochtones, c’est cela qui donne au Jurançon sa saveur épicée.

    Un grand merci reconnaissant à Muriel

    Votre région du Berry est riche aussi Muriel, de gastronomie. J’ai parcouru votre site dans sa partie, un très grand merci à vous de me l’avoir fait découvrir.
    Si vous venez en périple sur les coteaux du Jurançon, merci à vous de nous envoyer un mail, nous serons ravi de vous y accueillir.

    Très cordialement à tous les visiteurs par cet excellente partie culinaire régionale.
    Lahourcarde Béarn.

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Merci Béarn pour le commentaire 😉 ,votre visite dans l’article semble vous avoir ravi, merci beaucoup.

      Jurançon – Avis partagé lors du repas : outre à l’apéritif et avec l’Ossau, il peu aussi trouver bonne cause avec d’autres fromages de brebis, le roquefort aussi.

      Celui-ci provient d’un vignoble situé au pied des Pyrénées, entre Pau et Biarritz. Des vendanges manuelles par tries successives à la mi-octobre – début novembre.

      J'aime

  10. Ludo Gerdyes dit :

    Bien appétissant votre article !

    Cette charcuterie régionale et le fromage et la confiture relevée j’imagine.
    De bons produits qui donnent un petit creux ou grand creux.

    Aimé par 1 personne

  11. Yvan dit :

    Ho, voilà une belle tablée qui me rappelle mes vacances dans cette région où c’est la fête du rouge et du blanc des traditions basques!
    Le Bayonne au melon et piment d’Espelette c’est le choix excellent, J’adore, c’est succulent!

    Un vrai plaisir de découvrir Miam Berry.
    Merci.

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Ho, voilà une belle tablée qui me rappelle mes vacances dans cette région où c’est la fête du rouge et du blanc des traditions basques!

      Oui Yvan, je partage votre point de vue 😉

      J'aime

  12. Luzienne dit :

    Luzienne par alliance j’aime le Pays Basque : les gens, la gastronomie et ses paysages, les villages superbes.

    Merci pour cette bonne table de terroir , je vais aller à la découverte de votre site avec grand plaisir Muriela!

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Une Saint-Jean de Luz a qui je souhaite la bienvenue parmi nous 😉
      Merci beaucoup pour votre commentaire sympathique, oui, n’hésitez pas, avec grand plaisir !

      J'aime

  13. Alain de Morogues. dit :

    Bonjour Muriela.

    Une Berrichonne fière de partager les spécialités de sa région et qui sait mettre l’eau à la bouche de lecteurs et correspondants venus d’autres régions.

    Belles, ces deux assiettes de culture basque, en bonne correspondance aux commentaires et au titre que vous avez donné a ce délicieux article sur Miam Berry.

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Merci à vous, Alain de Morogues 😉

      Lorsque j’ai pausé l’intitulé à cet article, je ne me doutais pas qu’il allait rencontrer autant de réponses.
      Je ne suis pas pro culinaire, je fais à l’instinct et au ressenti, c’est pourquoi, aussi, les photos qui accompagnent les articles ne sont pas particulièrement tirées à quatre épingle. Ce n’est en tout cas pas le but que je recherche, juste rester dans la spontanéité de l’instant, sans se prendre la tête, mais avec une volonté de transmettre le plus possible en plusieurs points, notamment pour ce qui se rapporte à la cuisine berrichonne.

      Bien à vous tous, un grand et chaleureux merci de m’accompagner aussi gentiment par vos commentaires et parfois, bien au-delà…
      Et je suis ravie de lire des régionaux qui nous font le plaisir de se joindre aux commentaires, un réel bonheur !!!

      J'aime

  14. Sophiane dit :

    Un repas terriblement tentant Muriel !
    Bisous de nous tous, même si tu te trouves dans la Sarthe aujourd’hui.

    A très vite notre amie 😁.
    Téléphone au retour ……..

    Aimé par 1 personne

    1. Muriela dit :

      Bonjour Sophiane 😉 Merci beaucoup , bises à tout le monde.
      C’est entendu !

      J'aime

  15. Sabrina dit :

    BONJOUR

    Chez nous on consomme un verre de vin au déjeuner et quelque chose d’abordable (sur le prix d’une bouteille). Nous ne connaissons pas le Jurançon, le goût. Le quel ?

    Merci pour une réponse. Joli site, agréable à suivre!

    J'aime

  16. Muriela dit :

    Bonsoir tous 😉 !

    Quel plaisir de lire à mon retour vos commentaires postés ce week-end. Cela fait toujours très plaisir de se trouver pour des échanges, quels qu’ils soient d’ailleurs. Je vous remercie très chaleureusement de votre intérêt porté aux publications du blog. On ne peut qu’avoir envie d’en parler, ce que j’entreprends aujourd’hui.

    Après avoir dégusté vos authentiques partages, vous lisant avec bonheur, fais suite de publication en ajoutant le pas à pas photos de la recette.
    Je crois que je vais rester sur l’option du « pas à pas photographié » pour les recettes, relevant assez souvent des questions dans vos commentaires.

    J'aime

  17. Sophiane de Bourges dit :

    Nous attendons ton invitation à la table Basque amie👍👍 et le verre de vin de cette recette.

    Bises à toi et d’avance, nous te souhaitons Didier et moi un super séjour la bas.

    Aimé par 1 personne

  18. Gislaine dit :

    Le Jurançon je ne vois pas où cela se trouve.
    Une recette qui fait très envie!

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Le Jurançon je ne vois pas où cela se trouve.
      Une recette qui fait très envie!

      Merci de votre visite Gislaine 😉
      Alors voici le scan que j’ai fait pour mieux localiser tout cela !

      J'aime

  19. Ville Basque dit :

    Si je m’en voudrais bien d’inciter à des excès regrettables, chez nous on aime tous le Jurançon, que nous servons aussi comme apéritif (remplacé à bien d’autres moins délicats). Je souhaite vivement que chacun s’enivre du délicieux nectar, de ce vin aux remontants exceptionnels et du bel exposé mis en page sur le blog et sous la plume connaisseuse de Muriela, Berrichonne et passionnée de notre pays Basque riche de sensations diverses en gastronomie.

    Cordialement tous,

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Voilà ! Bienvenue à vous pour ces partages enthousiasmants 😉
      Merci à vous ! C’est vrai que le Jurançon est délicieux, de jolie couleur dorée qu’il présente et de fait, m’arrivent en tête de si beaux paysages au sein duquel il est issu.

      Merci Ville Basque pour votre commentaire !

      J'aime

  20. Emeline dit :

    Belle découverte ! Cette belle halte au jardin me fait terriblement envie. Une jolie recette aux couleurs basques que je garde sous le coude.
    Merci !

    J'aime

  21. Gourmand dit :

    Agur !
    Salut (en basque)

    Merci pour votre très appétissant repas où le basque y est pour le jambon, le piment d’Espelette, le roi de la fête, le fromage basco-béarnais (Ossau-Iraty), du rouge et du blanc pour les couleurs jusqu’à la fleur dont je ne saurais dire le nom.

    On dagizula !
    Bon appétit !

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Un très grand Merci d’avoir posté cette remarquable vidéo et ses scènes de vie au plus proche du Pays Basque. Magnifique !!! Alors oui, il ne faut surtout pas manquer dans ce charmant petit train de la Rhune et tant d’autres belles choses encore, qui attendent les voyageurs !

      J'aime

  22. Meredith dit :

    Bonsoir tous,

    Mercie l’amie pour cet article qui fait voyager encore, par la gastronomie d’une région que je comprends tout à fait différente au Berry.
    Lire l’article et les commentaires est aussi une nourriture intéressante, pleine de soleil et de réjouissances à ce que je parcours sur ton blog.
    C’est beaucoup de travail tout cela Muriel, occasion aussi de convier aux partages.

    Merci et gros bisous.

    Aimé par 1 personne

  23. Patricia dit :

    C’est le repas qui rapproche par la gourmandise partagée et avec cette vraie chaleur, j’aurais bien envie aussi 😋👍
    On dit que les plats avec épice ont tendance à baisser la. Chaleur corporelle, je pense au gaspacho et au piment d’Espelette.

    Quelle délicieuse et rafraîchissante idée Muriel ! J’aime beaucoup.

    Aimé par 1 personne

  24. Juju Vierzon dit :

    J’adore les deux assiettes de cette culture basque. Le nom est bien trouvé Muriel et merci pour votre délicieux blog Miam Berry 👍

    Aimé par 1 personne

  25. Maximilien dit :

    Bonjour

    Pour notre famille cette région à aussi été un coup de coeur, à notre retour on regrette l’absence de la Rhune, les montagnes et de la côte avec ses plages, nous sommes des Lyonnais et étions là pour 1 semaine. La belle région est considérée comme l’une des régions d’Europe les plus anciennes et les plus riches sur le plan culturel, ce pays regorge de traditions et de merveilles qui en font une terre de choix pour les escapades aux beaux jours!

    Depuis le début de cet été passent des sports publicitaires radio-télé, des reportages, encore un hier sur la 1 pour les campings-caristes et ce n’est pas de la réclame pour un pays qui a besoin de cela pour continuer a exister pour son tourisme, le Pays Basque se suffit à lui-même, très connu car entre le Béarn et les Pyrénées.

    Merci pour ce blog très intéressant découvert en appelant sur Google!
    Bonnes vacances!

    J'aime

  26. Charlotte dit :

    Muriel tu ne vas pas pouvoir lire ce message avant ton retour, je sais.

    Bisous d’abord et ce soir, Des Racines et des ailes sont en Béarn. A la fraîcheur de notre terrasse à Bouges et pendant le dîner ce soir, nous allons regarder l’émission.

    A bientôt notre amies, re bises de tous !

    J'aime

  27. Sabrina dit :

    Oh c’est super! Je n’avais pas vu mais je crois Muriel que lorsque je suis venue vous voir la recette n’était pas publiée.c’est imprimé, ça va le faire pour vendredi prochain et je reviens vous dire celà.

    Bravo!

    J'aime

  28. CHISTERA dit :

    Bonsoir.

    J’ai beaucoup pensé à vous Muriel ainsi qu’aux participants à votre table Basque magnifique!

    Si vous le pouvez, cherchez sur Tf1, à cette date du 20 août à l’émission « Le combat des régions » et du Pays Basque.

    Grandes amitiés. Je vous envoie mon mail.

    J'aime

  29. Julienne 36400 dit :

    Je suis contente ce matin, je reviens sur le blog pour vous dire, Muriel, que cet été j’ai réalisée pour des collègues votre superbe recette (sauf que je n’ai pas réussie à trouver le jurançon qui a été remplacé par un petit valençay, j’aimerais avoir votre avis s’il vous plait).

    Grâce à vous les collègues se sont régalés de 6 irrésistibles ‘ assiettes de culture basque ‘ le premier dimanche d’août, cela était merveilleux de goût, l’association melon, herbes et piment. Ils en redemandèrent et il n’y avait plus 😉 Depuis, je me suis abonné et je vous remercie, vous êtes quelqu’un de très douée et très chaleureuse, c’est très reconnu de plusieurs de mes connaissances dans l’Indre comme nous la famille.

    A très bientôt, encore merci !

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Oh ! Super !!! Merci beaucoup Julienne 😉

      Je vais être sincère, pas de vins berrichons lorsque l’on réalise une recette basque très typée et je dis toujours que chaque terroir à ses propres raisons d’exister par le biais de nos papilles. Je n’aurais pas choisi un valençay pour une recette conçue autour de spécialités basques.

      L’essentiel soit que vous vous soyez régalés tous !

      J'aime

  30. Denis dit :

    Le pays Basque, 2 ème département touristicque le plus attractif de France!

    Aimé par 1 personne

  31. Muriela dit :

    Bonjour à vous tous 😉 !!!!

    Vous ne le voyez pas, j’ai choisi d’ajouter quelques-lignes à vos écrits enthousiastes et forts sympathiques à l’égard du blog, en ouvrant la vidéo sur le chant ô combien symbolique et tellement près des terroirs basques.

    Je reviens sur tout ! Sur les moindres de nos pas , dans la montagne prise par une chaleur écrasante déjà. Sur nos journées partagées en recherchant la bienfaitrice source de la Bidouze la plus proche de notre point de départ : nous avons marché une dizaine de Km en tout, cette dizaine qui accompagna notre loisir de randonneurs et qui allait jalonner le parcours de noms remis à « la mythologie » du basque pays (nous avons même adorés !)

    En redescendant en soirée, nous avons acheté trois fromages à la ferme située dans l’environnement du parking. Au couteau basque et non suisse, couleurs locales obligeant au cœur, nous avons goûté au joyeux local enchantant nos papilles berrichonnes. Doux et fondant à la fois.

    Entre le Berry et le Pays-Basque, quels merveilleux partages nous aurons tissé durant la première quinzaine de juillet , avec des gens du pays, entre randonneurs et vacanciers, et moi, avec mes amis berrichons gravitant autour de St-Jean.

    J'aime

  32. Xavier dit :

    Bonsoir Muriel

    Pouvez-vous me dire si le vin que vous citez dans votre bel article, le jurançon, si c’est un vin bio ou pas bio ?
    Merci d’avance, bonne semaine.

    J'aime

  33. Berry Sud dit :

    Coucou Mumu 😉

    On se disait par chat ce matin, avec les copains que tu sais, que le Pays Basque nous manque, çà fera 1 an début juillet que nous sommes pas sortis…… Enfin tu vois !!!!!!!

    J'aime

  34. Michel Serdet dit :

    Bonjour Muriel 😉

    Votre jardin est parfait pour glisser ces assiettes et vos autres inspirations prochaines, en plats culturels, j’adore cela!
    Bonne continuation!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s