Sur les Étals

On connaît très bien la qualité des produits proposée sur les étals.

Justement ! Une de mes raisons les plus allantes, je vais vous proposer assez régulièrement ce nouveau rendez-vous 2020 – depuis Miam Berry. Vous connaissez bien, à présent, mes moult déambulations sur les marchés, et ce que j’entends partager avec vous en saveurs et termes de produits terriens, voire marins.

Nous venions de passer la journée à Vierzon et rentrions à St-Amand-Montrond, nous réchauffer, d’un délicieux chocolat chaud servi dans de jolies tasses de Noël, et goûter aux petites brioches que je fis la veille. Autour du goûter, nous préparions la liste du menu réglé » sur des notes festives (2 jours plus tard).


Vive la saison des huîtres !

Mieux organisée que les précédentes années, je trouve, j’anticipais un passage. Aujourd’hui, j’ai choisi de faire un focus sur cet étal d’huîtres qui proviennent de Marennes-Oleron. Pour six personnes, j’ai pris trois barquettes – chacune /24 huîtres N° 3 fine de Claire (une douzaine/convive). Ce sont nos préférées, absolument délicates et délicieuses !

Les bons numéros

« 000 » correspond aux huîtres les plus charnues
« 6 » aux plus petites.
On préfère les « 3« , pour les déguster nature
« 1 » & « 2 » sont bien pour être cuisinées, car elles
rétrécissent lors de la cuisson.

Les portions

Généralement, on propose 9 à 12 huîtres en entrée
6 pour un plateau de fruits de mer, ou lorsque cuisinées en plat chaud.

Vous me direz dans les commentaires…

Elles peuvent être conservées une semaine dans un endroit frais, soit
dans leur bourriche, ou si vous les rangez bien à plat, mais la coquille bombée
dessous, je les recouvre d’un linge humide, un petit plus non négligeable.

13 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Rebeca dit :

    Conne tu sais chère amie, nous vivons dans la même ville et cette année pour nos vacances d’août nous étions au bord de la mer à Cancale .

    Nous avons acheté une bourriche d’huîtres à un vendeur qui s’est installé pour la journée à Bruère Allichamps (nous ne sommes pas allé au marché du samedi). A part les mois qui ne sont pas en « R »  on pourrait en manger toute l’année comme de grands amateurs!

    Mille bises, tu nous manques 🥂🙏

    J'aime

  2. Catherine dit :

    Bonnes fêtes de fin d’année Muriel, ainsi que pour souvent nous régaler par Miam Berry 😍😋

    Pour moi les huîtres c’est uniquement cuites en gratin (crues, ce n’est pas seulement le goût qui me rebute, l’aspect est encore plus repoussant ). C’est mon époux qui les prépare et les cuisine. Ce fût la première entrée de notre réveillon ce Noël.

    J'aime

  3. Chantal dit :

    Dans notre famille on aime sue les huitres de Charente Maritime . Excellentes elles sont et aussi bien comme entrée que cuisinées avec du champagne chaudes.

    Belles fêtes 🎄

    J'aime

  4. Franck dit :

    Bonjour

    Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de Noël Muriel, ainsi qu’une belle suite à donner à votre blog.

    Nous sommes de gros mangeurs d’huîtres, nous varions entre les Marennes et celles de Bretagne.

    A très bientôt!

    J'aime

  5. Ludobourges dit :

    Pour nous cela était cette année un délice,
    nappées d’une crème au vin blanc qui était un régal !

    J'aime

  6. Marc Housssaut 36 dit :

    Bonsoir les amateurs d’huitres 😋🥂

    C’est une idée qu’avaient nos grand-mères qui ne jetaient pas les coquilles à la poubelle mais les faisaient brûler. Elles récupéraient la cendre qu’elles metaient au jardin pour enrichir la terre. C’est donc le moment d’y penser.

    J'aime

  7. Joël 03 dit :

    Chez nos parents elles se cuisinent au champagne et 1 moitié d’échalotes très émincée, puis elles sont gratinées au four, délicieuses et n° 2.

    Bonne dégustation les berrichons , merci pour votre blog Muriel, longue vie et heureuse 2020.

    J'aime

  8. Le club des 5 dit :

    On te donne du rabe jusqu’à fin janvier pour te lire par une recette que tu vas cuisiner, Mumu 😋⚘🎊

    J'aime

  9. Grain2fantaisie dit :

    Hé les amateurs ! L’idée de manger des huîtres, ces petits mollusques vivants ne m’enchante pas ……..

    J'aime

  10. Gérard Loubis dit :

    Je suis d’origine normande mais sans apriori, j’aime goûter aux Marennes Oléron et huitres bretonnes. Nous ne faisons pas de reveillon sans huitres chez nous. Une dizaine par assiette., je suis grand amateur.

    J'aime

  11. Micheline dit :

    Les n° 3 sont très bien ni trop grosses ni trop petites  😉

    J'aime

  12. Chryl Domez dit :

    Nous avons pris les huitres n 2 au poissonnier du centre-ville. On a fait un petit sabayon de champagne et nous nous sommes régalé 🥂😋

    J'aime

  13. Jean 36 dit :

    Bonjour Muriel,

    Nous connaissons, mais préférons, comme cette année encore, une petite vinaigrette montée à l’échalotte.
    Merci pour votre blog, j’y viens souvent je le trouve très convivial, simple et des articles intéressants. Il sort des blogs où on trouve seulement des milliers de recettes. Le vôtre on aime beaucoup et puis même dans sa présentation. Ne changez pas, c’est ainsi que mon épouse et moi l’aimons à parcourir!

    Article super, les huitres,
    merci.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s