Pique-nique & Vin joyeux

Du jaune, du vert, du rouge ! Et même ce blanc, qui a pris de la hauteur depuis la célèbre « Côte des Monts Damnés » (cuvée 2015), vin issu du cépage Sauvignon blanc des vignes de Chavignol. J’y reviens dans la recette car les truites ont été arrosées avec. Un petit côté festif le pique-nique, hein ! Ceci pour fêter le « Village préféré des Français » édition 2021. Comprenez « Vin joyeux » parce qu’issu d’un terroir en fête !

Truites aromatisées d’été, poêlées au Sancerre, accompagnées de cassis et d’une julienne de poivrons. Dressées façon pique-nique sur coin d’herbe de tous les possibles, je vous propose cette recette facile qui vous demandera peu de temps de réalisation. Vous pouvez même préparer la julienne de poivrons la veille. C’est un pique-nique au km zéro,mais avec de bonnes boîtes hermétiques, et si vous aimer l’été manger froid le poisson, aucun souci.

Pour 2 personnes :

  • 2 truites
  • Poivrons
  • quelques baies de cassis
  • beurre (1 c à s. /poisson)
  • huile d’olive vierge bio
  • 1 citron
  • Thym citron sauges
  • 1 1/2 gousse d’ail
  • 1/2 v de vin blanc sec
  • Sel, poivre du moulin

Cette demoiselle, habituée aux eaux douces, est agréable à cuisiner, est un régal pour les papilles. De souvenirs de pêches, j’imagine fort bien le plaisir de voir plonger la mouche dans le bouillon d’une rivière ou d’un lac, j’ai toujours aimer, j’ai eu ma période « Pêche » et du lève tôt le matin, en famille. Bien plus tadivement, ce fut une carte de pêche prise à la journée sur mon lieu séjour, entre mer et montagne. Et je peux encore rester des heures, près d’un lac, une rivière, contempler ceux qui usent de patience pour assouvir leur passion « poissons »…

  1. Préparer les truites (si cela n’a été fait par le poissonnier). Les écailler, vider et passer sous la douchette de l’évier.
  2. Bien les essuyer au papier absorbant, intérieur-extrieur. Saler et poivrer les truites. Dans une assiette, déposer un peu de farine. Enfrainer les truites de toute part, puis faire tomber l’excédent de farine.
  3. Dans une poêle ovale ou autre, ajouter 2 ou 3 c. à s. d’huile et le beurre, les aromates. Cuire à feu moyen, 5/10 mn sur chaque face. Deux minute avant la fin de cuisson, répartir le vin blanc. Continuer à cuire lentement .

En fin de cuisson des légumes, mettre à cuire ensemble rondelles de citron et cassis avec une miette de beurre et quelques pluches de feuilles de sauge. C’est assez rapide, le cassis qui rend son jus va terminer de cuire le citron, ce qui fait une petite sauce qui épaissit d’elle-même.

4. Passer les poivrons sous l’eau et les essuyer. Ne pas éplucher, couper par moitié, puis détailler à la mandoline pour obtenir une julienne.

Dans seconde poêle, mettre un filet d’huile d’olive et 2 feuilles de sauge blanche (si vous avez) un filet d’huile d’olive. Faire revenir quelques minutes avec la demie gousse d’ail fendue et dégermée. Mettre en attente.

Disposer dans une petite assiette les rondelles de citron confites et le cassis à ajouter après avoir dresser le poisson dans un grand plat. Aujourd’hui, d’excellentes récipients sont adaptés pour la consevation, la fraîcheur et le côté rpatique d’un pique-nique à pique-nique, se trouvent facilement. La préparation peut tout-à-fait se prêter à un pique-nique, même lors d’une randonnée. Comme si vous vouliez déguster 2 belles truites sur une des tables conçues à cet effet. Tout évolue ! Comme nous, lorsque nous pratiquons entre amis l’itiénérance à vélo.

La julienne de poivrons, plat de saison gorgé de Soleil, sait aussi se faire très rafraîchisante au besoin, comme crudités servies avec un filet de citron parfois. Quant au poisson froid, il à l’avantage de détacher facilement sa chair de l’arrête, de tout son long. Et côté saveurs, le peps du poivron côtoyant le cassis légèrement acidulé une fois cuit, et le citron, c’est un vrai délice avec un fond de vin blanc chantant tout un terroir, qui ravira les papilles. Déjuener très parfumé et goûteux assurément !

Ma recette vous a plu ?
N’héistez pas à ouvrir un commentaire…

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Urrutia Aitor dit :

    Bonjour Muriel,
    On dirait bien que ça sent l’été ! Vous pouvez ajouter un peu de piment d’Espelette pour lui donner plus de goût 😉
    Bienvenue au Pays-Basque !

    J'aime

  2. Rébecca dit :

    Ce doit être délicieux car je trouve que la truite est d’ordinaire fade. Bravo!

    J'aime

  3. Gillou dit :

    Merci de mettre comme ça la truite a la bouche après mon piètre dîner 😭 !

    J'aime

  4. Gargilesse 36 dit :

    Superbe ton espace pique-nique ! J’aime beaucoup ce que tu donnes et tu le sais Muriel. C’est vrai, on mange bien facilement des petites boîtes de thon, de sardines au citron,pourquoi ne pas se faire plaisir jusqu’au bout avec cette délicieuse recette ?

    Humm !!!!! J’aime déjà !
    Bises à toi, merci de nous régaler.

    J'aime

  5. Gabriel Bourges dit :

    Hammam, je fond car j’adore aussi Mumu 😍

    J'aime

  6. Nino d'Orval dit :

    Bonsoir Muriel,

    Tu sais organiser! J’ai avec les autres, mémoire de bons pique-niques préparés par tes soins, emportés en randonnée. On a refait avec toi Buhard/3eme, un vrai avantage cette patte-d’oie de campagne que tu as dénichée! Nous étions au calme, d’ailleurs il n’y avait que nous ce mercredi là. Et à Malakof-tour, et d’autres comme ça 😉

    J'aime

  7. Véro d'Issoudun dit :

    C’était une façon différente de verser un aussi noble vin de Chavignol…. sur l’herbe.

    J'aime

  8. Juliette dit :

    Coucou !

    C’est un  » à table ! » sans table ;-))

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s