Tour de Jardin en Mai

Focus sur mes inspirations…

Est-ce ces temps sous Covid qui nous donnèrent l’élan plus affirmé et raisonné d’observer dame Nature en prenant le temps de faire ? Sous couvert de ralentis d’un côté et d’introspection de l’autre, j’ai voulu prendre de l’avance cette année, tout ayant été si boulversé aupravant, et on ne sait jamais véritablement ce que demain nous réserve, à moins d’être astrologue à fond … Bien oui !! 😉 Ce que j’ai écris dans l’édito de Mai sur Berry Au Coeur de France, est aussi d’actualité, via ce Tour de jardin en Mai, lequel venant tout juste d’être initié.

Quelle curieuse matinée que ce 1er mai ! Une météo plus que maussade, à peine les volets de la maisonnée ouverts. Pas de journal déposé dans la boîte aux lettres et la plus anodine des informations sur papier, expédiée à la fête du travail, encore confinée. Je n’ai même pas entendu le réveil cérémoniel des oiseaux du jardin, comme chaque jour à 6 h, réveil-matin imparable ! J’ai accompagné le petit déj d’une vision de muguet, pour sa symbolique d’heureuses nouvelles à venir et pour ce que le brin véhicule, plus que jamais, en terme d’espérance pour nous tous.

Les heures s’écoulent lentement cependant, la pluie est même assez pertinante pour la lattitude 46, 43 N. Oui, je suis fidèle à mes « Tables complètes des Maisons – Placidus », et non pas à Internet, après plus de 30 ans d’astro. Et de cette matinée, je vois qu’il peut être tiré un trait sur les travaux du jardin. En son absence, je lis dame Nature, via oiseaux et papillons, ainsi que le livre « Légumes et canicule : Adapter le potager au réchauffement climatique » par Blaise Leclerc. Merci Rustica ! Je vous le présente dans le courant du mois.

Ma philosophie, de ce côté, se trouve transformée, de plus en plus concernée et responsable. De fait, café au lait accompagné de la première page d’une nouvelle ère de jardinage. C’est une très intéressante invite à modifier tant les principes que les pratiques qui changent, évoluent perpétuellement. J’adore ! Mais zut, je n’ai pas le coeur qui généralement, le fait bien depuis Facebook.

Je suis devenue très friande de ce genre de lecture nature, au coeur d’un jardin où tout est à se réinventer et qui ne réponde plus à des questionnements touts tracés, courus d’avance, ceci pour laisser jour à de nouvelles expériences (d’autant plus conscientes et raisonnées, depuis le transit d’Uranus en Taureau) – Mon Soleil est en Verseau, Uranus est sa planète. Uranus en Taureau représente le grand changement dans nos consciences, la nouvelle ère qui se veut plus affranchie et responsable, en termes de valoristion de la planète : via de nouveaux mouvements qui nous relie à elle, incluant progrès et visons pour le futur, passant par des remises en cause, chacun à sa petite échelle, tout en nous reliant et partageant les uns aux autres, au nom d’un idéal commun : l’appel à la nature, la préservation de notre bonne Terre, l’écologie, de nouvelles pratiques se faisant jour, choisir de mieux se nourrir… etc.

À nous de changer d’abord de nous-mêmes pas mal de choses de notre quoidien, et répondre au mieux à ce qui nous anime de l’intérieur, nous tourner vers les autres… Et vers ce qui nous passionne déjà !


1er mai : les 5 premiers piquets, + 9 autres via une autre partie du jardin, sufisent cette année.

Dites, qui a profité allègrement des belles journées généreuses en Soleil, pour commencer à planter des annuelles ? Qui n’a résisté à la sagesse populaire disant qu’en Mai… Ou, au contraire, qui attend les Saints de Glace ? N’hésitez pas à nous dire cela dans les commentaires.

Il faut dire que mon jardin est assez protégé par ses haies. Aussi ce début mai, je crois plus à l’arrivée d’averses que de voir celles des gelées, quand bien même les Saints de Glace guettent. Les plantes sélectionnées sont plutôt résistantes également.



04/05/21 : Motivation matinale

Le bon moment ! Quelle rencontre sympa, alors que j’allais couper quelques aromatiques pour la préparation du déjeuner. Je l’ai trouvé ainsi, traçant son chemin, puis sur quelques fleurs potagères ramassées et mises en attente sur la table. Enfin, sa tentative d’escalade sur le panier du marché. Lorsque je vais au jardin, j’ai toujours la boîte à clics qui le fait bien… et op, c’est vu ! Curieusement, aucun dégât fait sur les tendres pousses printannières et salades du potager.

07/05 : C’est la réception d’un carnet de semis pour cultures Bio, à noircir de notes enjouées. Des tableaux « Récoltes & Grains / prix du Bio constaté, etc.

Un petit quelque chose de praticopratique ! Mieux que des pages volantes et que nous ne retrouvons pas toujours au moment où nous en avons le plus besoin. Et d’une année à l’autre, on y voit claire de nos petits et grands travaux antérieurs effectués.

Le carnet a été écrit par un passionné de jardinage. On y trouve un tableau d’associations, des conseils de jardinier en vrac, des feuilles de notes, des fiches Plan du jardin pour agencer et ptimiser l’espace, 80 fiches de culture pour recenser les productions, les noter et les suivre, noter leurs spécificités.

Samedi 08/05 : au potager

Bonjour, je suis Cérès ! …

Une nouvelle hôte à rejoint ce jour un des carrés nourriciers de Miam-Berry St-Amandois : lat. 46 N 43′. Pour un Soleil printanier sur le 17° 57′ du Vénusien Taureau, ce n’est pas encore brûlant, mais cet été, en plein cagnard, un chapeau de paille ne sera pas surperflu, de même qu’une paire de bottes à lui prévoir pour les jours de pluie.

Quoi de plus naturel, pour Cérès, de voisiner à la fois entre le cosmos et dame nature ? Et là, elle trouve le cosmos plus que comestible.

Cliché du ciel au regard de Cérès.

Cérès est une astéroïde, associée à la divinité représentative du grain, des moissons, de l’agriculture et de la fertilité dans la mythologie romaine. En astro, je relève sa position, voici pourquoi il m’a semblé tout naturel de baptiser cette nouvelle hôte ainsi. Trait d’humour… quoique ! Car l’étude astro est prise très au sérieux, exercice de style.

Le contexte

Je n’ai pas dressé le thème natal de l’épouvantail présent, mais un thème horaire (thème de questionnement), par la question que voici « Cérès va-t-elle trouver ce nouvel environnement à son goût, et va-t-elle s’y épanouir ? 😉 C’est ce qui reste à analyser de ce TH : 08/05/21 à 10 h (08 h TU). Il s’agit d’un thème d’événement et non de celui d’une personne, bien que l’ascendant horaire, son maître et les aspects formés soient ici significateurs de la personne ayant posée la question aux astres, au regard d’un événement précis.

Pour simplifier, je vais ici ne relever que les grandes lignes de la carte du ciel érigée, à savoir :
– Je suis Lune en secteur X (car le maître de l’Asc Cancer – Lune – s’y trouve) au moment exact de la question.
– Lune en Belier (l’acte) est conjoint à Chriron (la santé – Chiron – de toutes sortes de choses), carré Mars en secteur XII (action/mouvement : plus ou moins entravés par une Covid qui encore plane…) et on ne fait pas forcément de pleine liberté et libre-arbitre, couvre-feu etc. J’agrandis la carte pour le confort de lecture :

Identification & significateurs de Cérès

du point de vue astrologique : vous voyez sur la carte, le glyphe repésenté par un « C » inversé, terminé par une croix ? Voici « Cérès ». Pour mieux distinguer, j’ai mis une étoile verte dessous.

J’exploite Pluton « r » dans l’écriture : car elle est la seule planète rétro du thème. En fait, la planète est en secteur VII, elle rétrograde environ 160 jours chaque année. Pluton a donc pour influence d’interrompre le développement extérieur du secteur qu’il transite. Il donne des occasions de revenir en arrière, car dit rétrograde. De découvrir aussi des sources d’énergie latente qu’on a pas aperçues avant et qui pouraient donc aider à atteindre des objectifs. Mais pour l’épouvantail, le passage de Pluton rétro en Capricorne en VII (extérieur) ne sera sans doute pas perçu…

: du point de vue horaire : en terme d’astrologie horaire, le contexte est toujours prioritaire. L’épouvantail féminin se trouve pile sur la cuspide de la maison XI (projets) Bélier mais qui s’aprète à quitter ce signe, pour celui du Taureau (signe féminin) – nature. De ce fait, la question induit les oiseaux (l’épouvantail) ainsi que l’inititive pour le « ici et maintenant », l’aspect concret. Je résume ainsi : une action dont la tendance est de « nourrir » (le propre de Cérès) tant les amis (même ceux de St-Jacques de Compostelle : Cérès est sextile à Jupiter en IX : religion, spiritualité, les voyages au long cours, … ) autant que le collectif, le social, les espoirs et projets (secteur XI très impliqué).

Tout le thème est ancré sur le secteur XI en signe Terre, il mérite donc une attention spéciale : des actes concrets ressortent nettement. La Lune place le focus sur l’importance des projets, mais Saturne, lui, fait les projets « limités » à cause d’une semi-liberté de la Covid/freins de déplacements (physiques/psychiques) mais pas pour tous, et une certaine morosité pour la plupart d’entre nous il faut bien le dire ! Nous pouvons toutefois compter sur les capacités d’adaptation et des idées qui feront leur chemin (Mercure trigone Saturne en Verseau).

Donc, à la question posée « va-t-elle trouver son nouvel environnement à son goût ? » : OUI, car sextile à Jupiter le grand bénéfique , et semi-sextile Vénus maître du Taureau. Voici… Amis de l’astro, n’héisitez pas.

Quelques semaines plus tard, le dernier we de Mai, la veille d’un séjour ext-Berry, j’ai trouvée de quoi chapeauter Cérès efficacement contre vent, pluies et marées…


09/05

  • Un tour aux Serres de la Marmande – St-Amand
    Je ressors avec un beau Kiwi, sacs à tomates, une plante estivale, des arttaches, de l’Or Brun semis.

La plantation du Kiwi est prévue pour s’appuyer et se laisser guider d’un solide support : pergola. Il s’agit d’une espèce autofertile qui porte sur le même pied des fleurs mâles & femelles.



Il avait pourtant été auguré une belle journée de dimanche. Ce fut un ciel bâché et vent chaud sur tout le St-Amandois. Et vous ? J’ai regardé dans les chassis, si tout continuait à bien aller entre voisinages semis et plants.

+ de C 25° à 10h 25
En attente de plantage 😉

Semis : Depuis le 1er mai

Aneth – Bio
Salade – Bio
Thé des jardins – Bio
Courgettes – Bio
Soleils
Aïl des Ours – Bio

Plants :

1 Tomate Blanche
1 courgette bicolore
Patate douce
Souci
?

12/05 : Test….

Je ne connaissais pas ceci, avant l’avoir découvert dans un prospctus. Connaissez-vous ?
Je teste en petit nombre, pour voir : notamment pour le fraisier grimpant planté ce printemps.
Hauteur et largeur sont réglables.

17/05 : retour au domicile avec 2 rosiers, à planter ensemble pour leur peps !

Puis le moment d’une potée à fleurir…

27 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Michou-18Bourges dit :

    Comment appelles-tu cette jolie plante rose 🌹 ?

    J’aime

    1. Muriel dit :

      C’est un Dipladénias au coloris vif, gai et toique, certainement le plus éclatant de la série, il existe en rouge, rouge grenat, blanc également. Je l’ai voulu ici cette année, car il s’agit d’une jolie plante costaude. Elle devrait ainsi accueillir l’entrée du potager, depuis l’arcade, c’est une variété très compacte. De plus, le Dipladénias est particilièrement résistant et adapté à la culture en potée ou bac. Il a aussi un joli feuillage vert tendre que j’aime tout particulièrement.

      Pour faire joyeux écho à l’article que j’ai présenté à la rubrique Livres : « Légumes et Canicule », et le choix des plantes à privilégier parmi celles résisantes à la sécheresse, le Dipladénias rejoint volontiers celles-ci. C’est une plante robuste de chez robuste !

      Son expo privilégiée ? Un emplacement très chaud, voire brûlant…
      c’est dire ! Et une abondance florale tout l’été 😉

      J’aime

  2. Jardinier des marais dit :

    Franchement nos élans de jardiniers s’en vont avec cette météo franchement pénible. Il va pleuvoir presque toute cette semaine à peu près partout dans le Berry et retour au beau seulement le week end prochain. C’est pénible!

    J’aime

    1. Muriel dit :

      Profitons du samedi 8 et dimanche 9, il va faire très chaud…

      J’aime

  3. Richard dit :

    La pluie arrive en effet fin de semaine en cette fin de semaine, peut etre qu mai sera joli;
    A très vite!

    J’aime

  4. Joéva dit :

    Bonjour Muriel! Que je suis contente de visiter ton blog 🙂 Ça faisait quelques semaines et avec cette Covid ou a la maison le partage de l’ordinateur est devenu mois facile a cause du télétravail.

    A bientôt en visites, bises.

    J’aime

    1. Muriel dit :

      Merci Joéva, oui, au grand plaisir d’un grand retour !
      Amitiés, M.A

      J’aime

  5. Hélène dit :

    Bonjour Muriel

    J’ai visité vos articles jardin où j’ai vu de jolies photos. Merci, continuez 😍

    J’aime

    1. Muriel dit :

      Bienvenue Hélène, merci !

      J’aime

  6. Doudou du Lac dit :

    Muriel, as tu fait le paillage de ton potager ?

    Amitié 😇💚

    J’aime

    1. Muriel dit :

      Coucou mon Doudou !!!

      Seulment par parcimonie : artichaut (2 semaines) et salades (hier). Ne vous êtes vous pas poser la question « faut-il pailler dès le début du printemps »… dites nous ça 😉 A défaut de paille pour le moment, on peut ajouter de bonnes épaisseurs de tontes. Blaise Leclerc préconise d’ailleurs 15 à 20 cm, comme bonne moyenne. J’ai parcouru vos messages à propos de son livre, je vois que la présentation que j’en ai faite vous a plu. Il me plait aussi beaucoup !

      J’aime

  7. Gillou de Cuzion dit :

    Mumu, on va se prnedre dans l’Indre, demain, la pompe à chaleur 🕴🏻😎et cela nous étonnerait que tu ne te la prennes pas toi aussi. Fortes grimpées de températures ce week-end, avant reprise de perturbation dès lundi. Si tu as de nouveles photos fraîches de jardinage, nous sommes receveurs !🌱🌻🌹
    Bises, bisous de nouys tous là bas !

    J’aime

  8. Charly 23 dit :

    Et voila comment tu traites tes kajos ;-))

    J’aime

  9. Gérard, Argenton/Creuse dit :

    Ahhhhhh !!!!!! C’est tout mimi et tout Mumu, faire le thème d’un joli mannequin potageant 😉 !!!!
    Mille bisous

    J’aime

  10. Véro dit :

    Bonjour,
    J’adore ces moments de préparation, où l’on prévoit, sème, change, modifie une dernière fois… puis se décide.
    Alors vient celui de la réalisation de la saison estivale d’un potager 😄

    J’aime

  11. Ineuil dit :

    Bonsoir Muriel,

    Nous venons sur votre blog depuis début mai, que nous avons découvert. Nous apprécions vos articles mon époux et moi et vos superbes photos. Nous avons apprécié de vous lire ce dimanche dans ce quI nous a surpris au début et beaucoup appréciés ensuite, de vos explications astrologie autour de l’épouvantail. C’est tellement inédit, si peu ordinaire de ce que nous voyons d’un blog potager ou culinaire! Franchement, de notre part, un grad merci d’avoir mis du soleil sur notre dimanche. Mon mari et moi vivons à Ineuil mais nous pensons que vous connaissez sûrement notre commune, vous avez fait une photo de notre belle église romane.

    Pierre et Viviane vous souhaite une belle semaine.
    A bientôt, Muriel, cordialemnt et encore merci pour l’église.

    J’aime

  12. Jérome dit :

    Merci Muriel , tu as de belles idées 🌻

    Pour mes semis potager en barquettes, ceux que j’ai fais en février au chaud, les tomates, sont prêtes pour être teplantées. Les légumes de chaleur semés le 3 mai en extérieur mas sous tunnel, sont à mis hauteur des précédents et bien démarrés aussi.

    J’aime

  13. Marcelin dit :

    Même pas au 15 mai, et déjà, quel boulot!!!!
    Bravo et bonne semaine Muriel.

    J’aime

  14. Lasauge dit :

    Bonjour tous et bonne semaine!

    Je viens de capter à la télé qu’à part le melon, le basilic qui deman,dent d’attendre un peu, on peut tout planter. Les saints de glace ne sont plus à craindre car remplacés par les pluies. C’est le moment de planter avant les fortres chaleurs, car justment, c’est par temps secs et chaud que les plants auront du mal à s’installer.

    J’aime

  15. Cyclovelo 18200 dit :

    Une tomate banche, Muriel ? Pourquoi pas un mouton noir 😉

    J’aime

  16. P. Bernard 18 dit :

    Ton jardin devient magnifique Muriel, merci de nous partager tes nombreuses inspirations et tout ce que tu embellis!
    Cela te ressemble de beaucoup : romantique, spirituel et sensible ……….

    Bernard

    J’aime

  17. Clémence dit :

    Bonsoir Muriel,

    Merci de nous emmener dans tes belles occupations jardinières, ces tours en ton jardin que j’apprécie beaucoup. Cette fois on tient les meilleurs moments que nous attendons depuis longtemps. Plus que quelques heures et on passe un cap innoubliable.

    A très bientôt de tes nouvelles.

    J’aime

  18. Nadine 36 dit :

    Bonjour Muriel, j’aime beaucoup tout ce que découvre !
    Bises, à bientôt.

    J’aime

  19. Muriel AZEMARD dit :

    Contente ! Les 3 nouveaux rosiers plantés au printemps, après unbe abondante première floraison et une période au repos, sont à nouveau garnis de boutons prêtsà éclorent. J’en conclu qu’ils ont bien repris (bien enracinés).

    J’aime

    1. Tarluf-Gégé 18200 dit :

      Oui, madame qui n’a pas que la main verte, est aussi cordon bleu ;-)) !!!!!

      J’aime

  20. Ludvic Germain dit :

    Comme tu es une fille originale Mumu, et c’est ainsi que nous t’apprécions, chère bonne vivante !!!! 😉

    J’aime

  21. Geneviève dit :

    Gardez votre bonne humeur, chère Muriel.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s