L’excellence de Bayonne

La rando en raquettes au Pays Basque est permise sans remontées mécaniques actuellement. Aujourd’hui, ce n’est cependant pas l’article que je vous propose de parcourir. Ce sont mes derniers séjours passés au pays et en très bonne compagnie, qui m’inspirèrent. J’ai invité le Jambon de Bayonne à une dégustation maison, après en avoir préalablement ramené 1/2 du marché déambulé depuis St-Jean-Pied-de-Port l’an dernier, parmi des amis Berrichons. Je vais publier les photos un peu plus tard selon ce que j’ai mentionné.

Une journée basque commence quand le Soleil se lève sur la culture côté mer ou montagne, mais aussi sur ses adorables âmes de marchés chantés et dansés, transmis. C’est une belle coutume de partager cela. Pour accompagner ce partage en provenance du pays, impossible à confondre le jambon de Bayonne avec un autre, puisqu’il porte l’IGP, soit l’indication géographique protégée. S’ajoutent quatre autres produits Terroir, les plus prisés des habitants comme des touristes : le Piment d’Espelette, l’Ossau-Iraty, la confiture noire d’Itxassou  qui réalise le fameux gâteau basque fourré, et puis le savoureux Jurançon caressant si bien nos papilles.

Des produits qui ne se contentent pas de perpétuer la tradition, ils apportent d’autres opportunités qui n’ont de cesse de se réinventer et se décliner dans de nombreux plats, qui remplacent la cuisine traditionnelle rustique par une gastronomie plus raffinée… J’adore ! Quelles belles couleurs intenses, associées à celles majeures, via le rouge, vert et blanc, pétries de la tradition basque.

Un jambon détaillé au grand couteau, un de ceux que j’utilise très rarement,
seulement pour d’uniques occasions.
Il en fut ainsi, de prélever une dernière tranche épaisse
à même une la dernière moitié du jambon qui pris la route, lui aussi.

Depuis l’obtention du label Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), je jambon dit de Bayonne vit sa vente progresser nettement, malgré son prix plus élevé que celui des jambons pourtant renommés. Pour obtenir ce label, il faut respecter des conditions strictes (élevage de porcs en liberté, en Béarn, en Chalosse ou en Bigorre), les jambons doivent être conservés au sel de Salies et laissés à l’affinage au moins pendant deux ans.

Les producteurs eurent l’excellente idée de se regrouper en une association interprofessionnelle qui s’acte de nombreuses initiatives.

Ladite association a ouvert une maison, en plein cœur de la zone de production, aux confins des Pyrénées Atlantiques et des Landes, véritable musée à la gloire du quadrupède. Une présentation muséographique moderne, bilingue, permet aux visiteurs de découvrir l’histoire du cochon depuis l’antiquité jusqu’à nos jours.


__________________________________
La Maison du Jambon de Bayonne
Mille Ans de Savoir-Faire exposés dans un lieu unique à visiter à Arzacq.
__________________________________

À l’heure d’une dégustation

Un patrimoine culinaire qui a quelque chose de fascinant ! On commence par le jambon de pays. Tu sens cette saveur profonde qui se dégage lentement de cette fine fleur locale ? Quand un produit à un un sens il parle de lui-même.

Pain passé quelques minutes au four, pour accompagner le fondant Ossau saupoudré de Piment d’Espelette.

Compotée de Cerises noires, au goût sauvage.

A l’instant non pas T, mais vin local, le Jurançon dont je vous ai parlé bien des fois !
De fait je ne reviens pas sur sa provenance, à mi-chemin des commentaires.

Celui-ci, un blanc moelleux, présente une belle couleur or avec un nez d’agrumes et de fruits exotiques, avec une finale vive et fraîche typique de l’appellation « Jurançon ».

Alors les amis, vous avez faim ?
😉

28 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Doudou du Lac d'Eguzon dit :

    Superbement extra, Muriel 👍
    Le charme agissant est de pouvoir se retrouver depuis deux ans à partager l’âme de cette région avec toi amie.
    Ne changeons surtout rien et vive l’estival touristique 2021 😁💚👣🏕🚠☀️

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Et oui ! Et tout cela en se remémorant avec plaisir et amitié nos plus belles heures partagées depuis le(s) forum(s) !

      J'aime

  2. Daniel dit :

    Miam Berry à miam Basque très coloré, j’adore!

    J'aime

  3. Vivien Perrot dit :

    Superbe ton article !!!
    😋🙏

    J'aime

  4. Xavier dit :

    Je suis juste entrain de mijoter dans ma tête tout les bienfaits reçus de vos vacances au Pays Basque …….

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Ah, ah, ah !!! Faut venir avec nous à la prochaine estivale, pour les estives !
      😉

      J'aime

  5. Herbert dit :

    Alors belle scénarie sur ce plateau!
    Merci 👍

    J'aime

  6. Berry Sud dit :

    Nous on a trouvé l’excellente accompagnante de la gastronomie qui marche super bien au Pays Basque et la bonne culture !
    💋

    J'aime

  7. Cbiau dit :

    Quand vous ferez des dégustations, prévenez moi Berrichons!

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Cela aurait été avec grande joie, Cbiau. Mais là, nous craindrions le pire 😉

      J'aime

  8. Tximista dit :

    Un petit frigo à vins de notre pays, Muriel ?

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Très grand merci, heureuse de vous lire, chère âme du pays 😉
      Je vais y penser avant notre retour. Une merveilleuse année, mes
      amis et moi vous souhaitons, tous nos bons vœux présentés !

      J'aime

  9. Gillou et le club des 5 dit :

    Tu en as des bonnes , Mumu 😍😋🤭

    J'aime

  10. Serge de Dun/Auron dit :

    Bon je vais m’y mettre c’est sûr, au pays basque 😊

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Excellente pensée comme une de tes « bonnes résolutions » à mettre en application, cher ami 😉

      J'aime

  11. Marc Housssaut 36 dit :

    Muriel si je comprends bien c’est un demi jambon entier que vous avez ramené de vos dernières vacances. Combien de temps il peut-être conservé ?

    Merci pour la réponse que vous me ferez 🙏

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Oui et l’acheminement c’est très bien passé d’ailleurs. Nous avons passé quelques heures au marché local et le Soleil étant de la partie, nous avons vraiment pleinement profités de ces heures bénies à entrer dans l’histoire de chacun des produits qui nous ont été proposés en dégustations sur place, notamment la piperade au piment et au jambon de Bayonne, des petites tranches de canard au Jurançon, la confiture d’Itxassou tartinée, du cidre…. Là, je viens de publier d’avant hier, mais j’ai, justement, à revenir sur les belles histoires de pays propres aux produits, à compléter. Cela se fera.

      Terre de bergers, de paysans et de marins, le Pays-Basque, ainsi que le Béarn disposent d’une tradition culinaire ancestrale transmise de génération en génération, et l’art de la fête, vivace et présent sur les marchés d’où nous déambulions, en nous imprégnant de chacune des minutes partagées ici, furent très animées. Nous avons terminé la matinée en retrouvant les stands pour aller chercher nos commandes. Le jambon choisi était de moitié et l’avons fait couper sur place en deux parts roulées dans un lige blanc (spécial lingerie basque) chacune, quasi emmaillotées avec soin et placées dans des cartonnages spéciaux à cet effet pour la conservation (jusqu’à notre journée de retour pour le Berry).

      Je viens de publier en fait la dernière partie restante. Pour un peu, j’alais presque passer à côté de ce partage, si je ne m’étais pas souvenu d’en faire une publi juste avant 😉

      J'aime

  12. Tanin dit :

    Merci beaucoup Berrichonne, maintenant vous me donnez aussi envie d’explorer.

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Bonne semaine, Tanin.

      J'aime

  13. Lorenzo dit :

    Superbe article, merci 👌

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Merci Lorenzo, c’est gentil 😉

      J'aime

  14. Gillou dit :

    Quand voudras-tu passer ton enregistrement Muriel,
    ce que tu chantais cet été en parcours montagnard 🥰🙏🪁🎶

    J'aime

  15. Vigneron 36 dit :

    Le vigneron se sent 🤩😵affamé .
    Belle idée, on goûte quand Muriel ?

    J'aime

  16. Clovis dit :

    Quel succulent apéro typé le jambon de Bayonne !

    J'aime

  17. Marietta dit :

    Nous on craque, Muriel

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s