Le Berry et sa cuisine

Ou plutôt
quelle est la véritable ancienneté de la cuisine berrichonne ?

C’est notre billet du jour ! Une question s’est posée, depuis déjà de nombreuses lunes, quant au terroir berrichon : le Berry et sa cuisine.

À cette question s’y joint une réponse, le premier ouvrage, à ce propos, est celui de la sandienne Louise Vincent, via « George Sand et le Berry » – parution 1919. Il fut rejoint, six ans plus tard, par « La cuisine berrichonne » par Hugues Lapair, que j’évoque dans un post précédent.

L’historienne Anne-Marie Aubin, qui a travaillée sur les habitudes culinaires en Berry au XVIIIe s, à montré comment on se nourrissait d’abord selon sa position sociale.

En témoignait le Berry Magazine, initiateur à ce propos en termes de presse culinaire, (avant la Bouinotte) et notamment, par l’article qui aborde le « Bien boire et bien manger dans le Berry du XVIIIe siècle » – par Anne-Marie Aubin, hiver 1999. Je crois qu’il n’est plus « trouvable », mais sait-on jamais…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s