Moules marinières

C’est une recette facile et rapide à réaliser que je vous propose aujourd’hui :
Les moules marinières : comme p
lat ou entrée, une alliance « plaisir-saveurs » qui prend toute son importance !

 

Ingrédients

Pour 2 personnes :

  • 1 kg de moules de bouchot 
  • 2 petites échalotes
  • 1 gousse d’ail
  • huile d’olive bio
  • 1/2 l de vin blanc sec
  • Persil plat
  • 1 feuille de laurier
  • Sel, poivre

Préparation : 20 min. – Cuisson 10 min.

 

1. Bien nettoyer les moules, en grattant les coquilles et en enlevant au couteau ces petites membranes assez résistantes.  Puis les mettre dans une grande passoire et faire couler dessus. Je réserve à la poubelle les coquilles cassées.

2. Peler les échalotes. A ce propos, on pleure avec les oignons, mais aussi parfois avec l’échalote. Ce que je fais : je les fais tremper dans un peu d’eau avant de les éplucher. Connaissiez-vous ?

3. Éplucher l’ail, le faisant revenir avec l’échalote dans l’huile.
Puis on ajoute le vin blanc, la feuille de laurier et enfin les moules.
De temps à autres remuer.

 

Les moules sont prêtes
lorsqu’elles sont toutes ouvertes

m2

Cuisinées au vin blanc du Berry tels le Sancerre et Quincy :  parfait aussi.
Moules fumantes… Humm !!

m3

Il n’y a plus qu’à se régaler !

 

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Sylvie dit :

    Bonjour Muriel

    Rien qu’à regarder ta recette, simple mais efficace à mes yeux, j’en salive.

    J'aime

  2. Didier / Luant dit :

    Bonjour Muriela !

    C’est effectivement une recette très simple, c’est comme cela que je la prépare, sauf le vin blanc. Je trouve des petites bouteilles à cuisiner tout en vin blanc. Le vin c’est une question de choix chez nous. Mais le vin n’est pas obligatoire et on a la saveur des moules, comme ça. Si vous êtes une puriste du Berry, Muriel, ça se comprend.

    Nos félicitations pour vos projets et vos sites.
    Cordialement.

    J'aime

  3. Famille Martinat 36 dit :

    Chez nous, Muriela, souvent les moules (sans frites) sont notre plat du samedi midi.

    Le grand avantage de cette recette c’est que nous ne faisons jamais prier de sauver avec un excellent pain type campagne.

    Merci pour ces délicieux parties gourmandes, chère Berrichonne.

    J'aime

  4. Gargilesse dit :

    Eh Mumu ! Le Reuilly, essaye-le, cela vaut la peine …..

    Gros bis

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s