« Bon comme du bon Pain »

N’avez-vous jamais entendu l’expression
« Bon comme du bon pain » ?


Le pain est un aliment de base préparé à partir d’une pâte de farine et d’eau, habituellement par la cuisson. Depuis la nuit des temps, il a été populaire dans le monde entier et est l’un des plus anciens aliments, ayant été d’importance depuis l’aube de l’agriculture.

Il existe de nombreuses combinaisons et proportions de types de farine et autres ingrédients, aussi via différentes recettes traditionnelles et modes de préparation du pain. En fait, il existe de larges variétés de types, de formes, de tailles et de textures de pains dans différentes régions.

Le pain peut être levé par de nombreux procédés différents, allant de l’utilisation de microbes naturels (par exemple dans les recettes de levain) à des méthodes d’aération artificielle à haute pression pendant la préparation ou la cuisson. Toutefois, certains produits sont laissés sans levain : soit par préférence, soit pour des raisons traditionnelles culturelles ou religieuses. De nombreux ingrédients non céréaliers peuvent être inclus, allant des fruits et des noix, à diverses graisses. En boulangerie, on a véritablement l’embarras du choix…

L’été, je fais plus volontiers le pain. J’aime beaucoup, car cela me fait conscientiser la « symbolique du pain ». Je me fourni d’une excellente qualité de farine à Orval (Saint-Amand-Montrond), ou bien lorsque je ne me trouve pas en Berry, il m’arrive d’en ramener parfois. Toujours bio. L’été on a davantage l’envie de faire son pain, plus de temps aussi, on aime faire ces choses qui demandent un temps préparation avant de l’amener à terme. Quel plaisir pris à faire son pain, véritable symbolique : le levain est la planification, ce que le pain est à l’aboutissement. De ce fait, pourvoir partager le pain, fait vraiment sens. Faire cuire son pain, c’est une très grande motivation en perspective.

Parfois l’été, aller au jardin pour ramener le brin, l’herbe parfumée qui lui donnera une senteur à nulle autre pareille !

Connaissez-vous ce bonheur, vous aussi, de faire votre pain ?
Non sans une certaine petite fierté du résultat…

 

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Thérèse indre dit :

    Je crois bien que la Berrichonne de Miam Berry est autant épicurienne que bonne vivante!

    J'aime

  2. Lucas 18200 dit :

    Bonsoir

    Suis confus de donner un avis, j’ai déjà du mal à cerner mes habitudes. Mais je ne fais pas mon pain.

    J'aime

  3. Pascaline dit :

    Vous parlez de farine de qualité et vous lisant Muriel, je repense à ces nombreux et jolis moulins que vous photographiez.

    Longue vie à votre blog!
    Amitiés

    J'aime

  4. Marion dit :

    HABITUDES DE CONSOMMATION
    (((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((

    Bonjour, j’aurais aimée savoir si depuis le confinement, vos habitudes de consommation ont changées ?
    Par exemple, j’ai achetée une machine à pain, de la farine et je me suis mise à l’apprentissage, j’ai fais mon pain.

    Et vous les internautes, que faites vous ?

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Bonjour Marion,

      j’ai achetée une machine à pain, de la farine et je me suis mise à l’apprentissage, j’ai fais mon pain.

      C’est une excellente idée, dans la mesure où tu ne peux ni laver le pain, ni le passer à 60 °C ta baguette, alors autant faire soi-même quand on le peut.
      Juste rappeler dans ce post qu’il faut oublier l’idée qui consisterait à se dire qu’en congelant le pain que l’on ramène chez soi, au froid est stopper le virus.

      J'aime

  5. Anne-Marie Forget dit :

    Bonjour Muriel

    Très chanceuse vous êtes, avoir été trois séjours en Egypte, nous qui en rêvons avec mon mari.
    C’est vraisemblablement dans l’Égypte que le pain fait son apparition.

    Bonne continuation chère Muriel.
    Cordialement

    J'aime

    1. Muriela dit :

      Bien le bonjour Anne-Marie, merci de votre sympathie 😉

      Tout-à-fait ! Alors que nous déambulions depuis le grand marché du Caire (mon 3° séjour en électron libre), j’ai eu des visions de traditions inoubliables. Faisant une analogie à votre post, c’est surtout par l’Égypte de l’Ancien Empire que le pain fit son apparition. En fait, il serait né par hasard (et manifestement ici, le hasard eu du « bon »), à base d’une pâte de galettes constituée de farine, d’eau et de lait qui aurait été laissée fermenter plus par mégarde qu’autrement et qui aurait levée.

      On peut tout-à-fait se dire qu’elle aurait été cuite ensuite, suite logique d’une première expérience hasardeuse, et qui a donné ainsi naissance à l’ancêtre du pain.

      Je ne sais si vous vous intéressez amis et amies, aux civilisations culturelles anciennes et étrangères, aux cultures issues des mythologies, notamment celle de la Grèce, et selon laquelle la présence du pain, plus tardivement qu’en Égypte, peut-être, y fut aussi attestée : autant chez les Grecs que les Romains. D’ailleurs, sûrement que chaque époque a ensuite laissée sa traçabilité, faisant évoluer le symbolisme du pain au gré des goûts, des formes, mais aussi au regard d’évènements historiques ou bien sociologiques…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s